Sommaire

Litige avec l’Agirc-Arrco ou l’Ircantec : que faire ?

Si le litige concerne l’Agirc-Arrco ou l’Ircantec, les procédures à engager diffèrent légèrement. Déposez d’abord une réclamation auprès de votre caisse de retraite, si vous étiez salarié. En cas de non-réponse ou de réponse non satisfaisante de la part de l’Agirc-Arrco, il faudra faire appel au Conciliateur de votre caisse. Le cas échéant, cette dernière peut saisir la Fédération pour trancher.

Si toutefois vous ne vous y retrouver pas, il est possible d’intenter une action en justice devant le tribunal judiciaire.

Dans le cas de l’Ircantec, vous pouvez questionner l’intégralité des décisions du régime de retraite à l’aide d’un recours gracieux. Assurez-vous cependant, s’il s’agit de réviser le montant de votre pension, de le faire dans un délai d’un an au maximum après l’erreur. Là encore, il est possible d’aller en contentieux devant le tribunal administratif, si vous n’êtes pas convaincu.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.