Un système informatique bancal ?

D'autres problèmes émanent aussi de soucis initiaux d'ordre technique. En effet ! Capital souligne "l'insuffisance des contrôles intégrés à l'outil informatique de gestion des prestations", ainsi que "l'absence d'automatisation" des différentes étapes dans le calcul des pensions.

Ces problèmes sont d'autant plus graves qu'ils entraînent dans deux cas déjà problématiques sur trois une baisse du niveau de la pension par rapport à ce à quoi pouvaient prétendre les retraités concernés. C'est pourquoi les Sages recommandent le développement de nouveaux mécanismes de contrôle fiables.

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.