Travailler plus longtemps n'est pas la seule solution pour gagner plus à la retraite ! Perp, Perco, Préfon, contrat Madelin... : le point sur les produits d'épargne retraite les plus intéressants pour faire le meilleur choix.
Les meilleurs produits d'épargne retraitejupiterimages

Le Perp, plan épargne retraite populaire

Apparu avec la loi Fillon du 21 août 2003 sur la réforme des retraites, Le Plan d'épargne retraite populaire a été crée pour permettre à chacun de préparer au mieux ses futurs compléments de revenus.

C'est un compte d'épargne sur lequel vous allez faire des versements qui vont fructifier et vous assurer un revenu régulier complémentaire arrivé à la retraite.

Qui peut souscrire un Perp ?

Toute personne, à l'exception des retraités, peut adhérer à un plan d'épargne retraite populaire. Le Perp est ainsi accessible à toutes les catégories professionnelles, mais permet surtout aux salariés de bénéficier d'un régime de complémentaire similaire à ceux dont jouissaient déjà les fonctionnaires et les indépendants.

Les avantages du Perp

Le particulier qui souscrit un Perp bénéficie d'un avantage dès l'entrée. En effet, les primes versées au cours d'une année sont déductibles du revenu imposable au titre de cette même année dans la double limite de :- 10 % des revenus du travail après abattement de 10 %- 8 fois le plafond annuel de la Sécurité sociale de l'année n-1 (soit 21 957 euros en 2009).

Perp : rente et modalités de retrait

Pendant le déroulement du Perp, les sommes produisent des intérêts qui ne sont ni à déclarer dans la déclaration des revenus, ni imposables au régime des plus-values. 90 % des Perp sont des contrats multi-supports, sont disponibles chez les compagnies d'assurance (Le conservateur, Generali, Apicil) et fonctionnent comme des contrats d'assurance vie (fonds euros, Unités de compte, arbitrage, gestion profilée...).

Il existe aussi des Perp à rente viagère différée qui calculent et garantissent au départ un certain niveau de rente qui va fructifier chaque année, et les Perp à points.

Mais contrairement aux contrats d'assurance vie, il n'y a pas de possibilité d'effectuer un quelconque retrait pendant la phase d'épargne sauf cas exceptionnel (invalidité, chômage, ou liquidation judiciaire).

Vous ne pourrez profiter de votre effort d'épargne qu'à la retraite ou à 60 ans, et seulement sous forme de rente viagère.

La rente annuelle dépend bien sûr du capital constitué au terme du contrat, composé des sommes versées tout au long du contrat et des intérêts perçus sur ces sommes, mais également de l'espérance de vie de l'assuré, calculée par l'assureur via une table de mortalité. Celle-ci sera imposable à l'IR, mais bénéficie quand même d'un abattement spécial de 10 % et d'un autre abattement de 20 %, après cumul avec les salaires, traitements et avantages en nature.

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.