Se renseigner sur le niveau de vie

C’est un fait, profiter de sa retraite à l’étranger peut vous permettre d’augmenter votre pouvoir d’achat de manière significative. Ainsi, si vous décidez de quitter l’Hexagone direction le Maroc, sachez que le coût de la vie sera inférieur de 30 % comparé à celui de la France. Si vous optez pour le Sénégal, ce taux sera porté à 40 %. Et si vous misez sur la Thaïlande, il atteindra les 60 %. De quoi accroître votre aisance financière. Surtout lorsque l’on sait que, de manière générale, un ménage disposant au total de 2 500 euros de revenu par mois vit très correctement dans certains pays exotiques.

Souscrire une assurance privée

De ce point de vue là, vous ne trouverez pas meilleure protection qu’en France. Aussi, si vous revenez régulièrement vous faire soigner ici-bas, l’assurance maladie se chargera de couvrir vos frais. Mais si vous résidez de manière permanente dans l’Union Européenne, vous serez alors pris en charge en fonction de la législation en vigueur dans le pays. En dehors de l’Europe (sauf si vous décidez de partir au Maroc, en Turquie ou en Tunisie), sachez que vous ne serez pas couvert par le régime local. Il conviendra donc de souscrire une assurance volontaire auprès de la CFE (Caisse des Français de l’étranger), voire d’envisager une mutuelle privée. Histoire de n’avancer aucun frais en cas d’hospitalisation dans un établissement non conventionné.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.