Près d'un million de Français ont déjà sauté le pas. Prendre sa retraite à l'étranger séduit de plus en plus de séniors. Ils seraient même 1 sur 3 à souhaiter franchir le cap. Encore faut-il en amont appréhender un certain nombre d'éléments. 
© Gettygetty

Espagne ? Portugal ? Maroc ? Etats-Unis ?... Nombreux sont les Français à souhaiter partir couler des jours heureux dans un endroit ensoleillé une fois la retraite venue. Il faut dire que d’un point de vue fiscal, certaines contrées se révèlent très attrayantes. C’est le cas de l’Espagne, du Portugal et du Maroc notamment qui, outre leur climat et leur proximité, offrent aux ressortissants hexagonaux une qualité de vie sans pareil compte tenu d’un coût de la vie peu élevé. Seulement voilà, avant de changer d’horizon, il convient aussi d’anticiper un certain nombre de difficultés.

De lourdes démarches administratives

Autant ne pas vous faire d’illusions. Si vous souhaitez prendre votre retraite à l’étranger, de lourdes démarches se profilent. Sécurité sociale, préfecture, banques… Il conviendra de contacter quantité d’organismes et de signaler votre départ à la sécurité sociale ainsi qu’à vos caisses de retraite afin de faire suivre vos pensions. Vous devrez, par ailleurs, informer votre banque de votre nouvelle situation et ouvrir un compte à l’étranger. Il sera également nécessaire d’anticiper un éventuel décès en souscrivant un contrat qui financera le rapatriement du corps (pour ce faire, n’omettez pas de vous renseigner auprès de votre notaire, notamment pour tout ce qui concerne votre régime matrimonial et votre succession). Assurez-vous, enfin, que votre permis de conduire demeurera valide dans le pays où vous souhaitez poser vos valises. Côté aides, sachez qu’une fois expatrié, vous n’aurez plus la possibilité de toucher, si tel était votre cas, l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), ni même le droit de conserver vos livrets de développement durable (LDD) ou d’épargne populaire (LEP).

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.