Quelle indemnisation si vous approchez de l’âge de la retraite ?

Si tel est votre cas, que vous avez plus de 62 ans (ou au moins 61 ans et 2 mois pour les natifs de 1953 ; 61 ans et 7 mois si vous êtes né en 1954) et que vous percevez une allocation de retour à l’emploi depuis plus d’un an, sachez que la durée de vos versements sera prolongée. Ce, jusqu’à ce que vous obteniez votre retraite à taux plein ou que vous ayez atteint l’âge limite d’activité. Un âge limite porté à 67 ans et qui dépend de différents paramètres.

En principe, il convient d’avoir cotisé au moins 12 ans auprès de l’assurance chômage (dont une année en continue ou 2 années de façon discontinue dans les 5 ans qui précèdent la fin de votre contrat de travail). Il est également nécessaire de justifier d’au moins 100 trimestres validés par l’assurance vieillesse.

De manière générale, sachez que l’allocation chômage prend fin lorsque vous atteignez l’âge de 67 ans. Vous obtenez alors d’office votre retraite à taux plein. Et pour cause : l’allocation vieillesse vous est ensuite automatiquement attribuée à partir de cet âge ce, même si vous n’avez pas validé le nombre de trimestres requis.