Sommaire

Arnaque au crédit : comment déjouer les pièges ?

Si un établissement financier que vous ne connaissez pas vous propose un prêt immobilier ou consommation, il vous faudra :

  • vérifiez en premier lieu que votre interlocuteur est autorisé à proposer et accorder un crédit. Pour s’assurer de l’identité du prêteur, il suffit de vous rendre sur le site du registre des agents financiers (REGAFI), et de rentrer sa raison sociale dans le moteur de recherche, note le site emprunter-malin. Il ne s’y trouve pas ? Ne donnez pas suite.
  • référez-vous également à la liste noire des fraudeurs publiée par l’ACPR, qui lutte contre les personnes ou sites Internet proposant des crédits, des livrets d’épargne, des services de paiement ou des contrats d’assurance sans y être autorisés. L’organisme dépendant de la Banque de France, épluchent quotidiennement les petites annonces sur les forums, les réseaux sociaux et les résultats de recherche de Google. La liste comprend également les adresses e-mail utilisées pour les communications.

Pour les placements financiers, méfiez-vous des offres alléchantes, conseille le ministère de l’Economie. Les livrets de placement promettant 8% de rendement doivent par exemple vous alerter. Mieux vaut ne pas transmettre vos données personnelles et ni verser de l’argent avant d’avoir reçu les fonds promis.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.