AFP
Après son élection et pendant toute la durée de son mandat, le président de la République bénéficie de nombreux privilèges et avantages en nature. Découvrez tout ce à quoi il aura accès grâce à sa fonction.
Sommaire

Le Palais de l’Elysée...

Hôtel particulier situé au numéro 55 de la rue du Faubourg-Saint-Honoré à Paris dans le 8e arrondissement, l’Elysée est à la fois le lieu de travail et la résidence officielle du président de la République. 11 000 m², un jardin de près de 1,5 hectare et plus de 350 pièces : ce n’est pas pour rien que le palais présidentiel est surnommé "le Château".

Au rez-de-chaussée du bâtiment central, l'ancien hôtel d'Evreux, on trouve les nombreux salons d’apparat où se tiennent les réceptions, les rencontres officielles ainsi que le Conseil des ministres. Les bureaux du président et de ses principaux collaborateurs se trouvent, eux, au premier étage. L’ensemble de l’aile Est est réservée aux appartements privés. Au-dessus des salons semi-officiels, où le chef d'Etat peut recevoir des invités plus discrètement que dans les grands salon, il vit dans un espace meublé de 300 m² comprenant 6 pièces et une salle de bain.

...et son garde-manger

Autre avantage non négligeable pour les fins gourmets, le président a la chance d’avoir un chef gastronomique à domicile. Depuis 2013, le chef cuisinier du palais de l’Elysée est Guillaume Gomez à la tête d’une équipe de 28 cuisiniers. Le président bénéficie également d’une cave bien remplie. Cette dernière contiendrait en effet près de 12 000 bouteilles de vin et champagne dont des crus très prestigieux, selon Le Huffington post.

Le détenteur du feu nucléaire

En tant que chef des armées, le président est le détenteur du feu nucléaire. Il conserve un des codes nucléaires nécessaires pour déclencher la force de dissuasion nucléaire. Lors de la cérémonie de passation de pouvoir, le président sortant les transmet à son successeur. Pour accéder au système de déclenchement, il doit se rendre dans le "Poste de commandement Jupiter", installé par Valéry Giscard d’Estaing en 1978 dans un bunker antiatomique. Bien caché dans les sous-sols de l’Elysée, il n'est accessible que par des souterrains.

Un personnel tenu à la discrétion

A l’Elysée, le président n’est jamais seul. Un important personnel l’accompagne dans sa vie de tous les jours. En plus des conseillers de son cabinet, de nombreux agents travaillent à l'Elysée au sein de différents services. Médical, audiovisuel, télécommunications, archives, intendance : fin 2015, le rapport de la Cour des comptes sur les services de la présidence a recensé 806 personnes au service du chef d’Etat.

Parmi celles-ci, 250 gendarmes au sein du commandement militaire se chargent de la sécurité du président dans les différentes résidences d’Etat. Le service de la correspondance serait, selon le Journal du net, composé plus 100 personnes ! D'après le site officiel du palais, le président reçoit en effet 1500 à 2000 lettres quotidiennes. Le majordome du président est le membre du personnel qui vit au plus près du président, disponible en permanence à ses côtés. Pour cela, il est tenu, plus encore que le reste du personnel, à une discrétion absolue.

Le Pavillon de la Lanterne, résidence secondaire

Depuis 2007, le pavillon de chasse appelé "La Lanterne", est la résidence secondaire attitrée du président. Auparavant, elle était celle du Premier ministre. Situé à Versailles dans les Yvelines, le palais d’été est situé au milieu d’un parc grand de quatre hectares. Le domaine comprend également un court de tennis, une piscine et possèderait même un passage secret, menant directement au parc du château de Versailles, rapporte Francetvinfo.

Cet endroit a été le lieu de nombreux événements, comme la réception de mariage de Nicolas Sarkozy et Carla Bruni en 2008. C’est également là que Valérie Trierweiler s’est réfugiée en janvier 2014 après la révélation de la liaison entre François Hollande et Julie Gayet.

Le fort de Brégançon, résidence estivale

Situé dans la petite commune de Bormes-les-Mimosas, dans le Var, sur un ilôt rocheux à 35 mètres haut, le fort de Brégançon est une des résidences d’Etat à disposition du président. Ce dernier peut se rendre dans cette ancienne forteresse militaire en vacances pour profiter du soleil méditerranéen et de la vue surplombante sur la mer. Depuis 2014, il est possible de visiter le fort, réaménagé de façon plus moderne par l’architecture Pierre-Jean Guth. Il est classé comme site naturel protégé et monument historique.

Avions, trains, voitures… : les moyens de transports du président

Le président a à sa disposition plusieurs avions pour faciliter ses déplacements. L’escadron de transport 60, unité de l’armée de l’air française, est en charge des nombreux appareils de la flotte aérienne présidentielle. En plus d’un Airbus A330, l’escadron est composé de 6 Falcon (7X, 2000 et 900) ainsi que de 3 hélicoptères "Super Puma". Ces derniers sont également parfois mis à disposition du Premier ministre et des ministres.

Une voiture de fonction avec chauffeur est aussi mise à disposition du président. De plus, il a accès au parc automobile de l'Elysée, composé d’une centaine de véhicules ainsi que de scooters. Le président bénéfice également d’un accès gratuit au réseau de trains SNCF.

Un salaire présidentiel

Occuper la plus haute fonction politique est un travail à plein temps pour lequel le président de la République est rémunéré. Depuis un décret d’août 2012 publié par François Hollande, son salaire mensuel s’élève à 14 910 euros brut. Cette somme correspond à une indemnité de base de 11 580,82 euros ainsi qu’une indemnité de résidence (347,43 euros) et une indemnité de fonction (2 982,06 euros).