Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont qualifiés pour le second tour de l'élection présidentielle. Leurs programmes comportent de très nombreuses différences, mais certains éléments les rapprochent parfois quelque peu.
Présidentielle 2022 : y a-t-il des points de convergence entre Macron et Le Pen ?Crédit : Patrick Bâtardabacapress
Sommaire

Les Françaises et les Français ont choisi leur duel de second tour. Une fois encore, comme en 2017, Emmanuel Macron et Marine Le Pen s’affronteront dans les urnes. Ce nouveau combat sera donné le dimanche 24 avril 2022, dans toute la France. D’ici là, le président sortant et la fille du Menhir auront également l’occasion de croiser le fer à l’occasion du traditionnel débat d’entre-deux tours. Cette fois-ci, il est prévu pour le mercredi 20 avril. Il sera organisé à la fois par TF1 et France 2, qui ont chacun choisi leurs journalistes pour présenter : il devrait a priori s’agir d’un binôme composé de Gilles Bouleau et de Léa Salamé. Anne-Sophie Lapix a été écartée à la demande des deux candidats, informe La Dépêche.

Savez-vous qui est arrivé en tête dans votre ville ? Découvrez-le à l’aide du moteur de recherche exclusif de Planet !

Election présidentielle 2022

Rechercher les résultats de votre ville

Ces derniers, rappellent Le Monde, s’appuient sur deux grilles de lecture “diamétralement opposées” pour construire deux projets très différents. Cela se ressent d’ailleurs dans leurs sociologies électorales respectives, analysait le politologue Christophe Bouillaud, qui enseigne à l’IEP (Institut d’Etudes Politiques, Sciences-Po) de Grenoble, dans nos colonnes. Cela n’empêche pas quelques convergences occasionnelles, sur des sujets précis.

Emmanuel Macron et Marine Le Pen : quelles convergences programmatiques ?

Sans renvoyer dos-à-dos Emmanuel Macron et Marine Le Pen, force est de constater qu’ils se rejoignent (partiellement ou non) sur certaines positions. C’est le cas du septennat, rappelle France 24 sur son site.

L’un comme l’autre ont ainsi défendu le retour d’un septennat ; non-renouvelable pour la candidate d’extrême-droite. Le chef de l’Etat, lui, estime que cela dépendrait de la volonté du peuple. En outre, ils se disent tous les deux “plutôt favorable” à l’instauration d’un scrutin à la proportionnelle pour les élections législatives. Une mesure que portait déjà François Bayrou en 2017, au moment de sa première alliance avec Emmanuel Macron.

Macron et Le Pen : quel programme sur le nucléaire ?

Un autre sujet rapproche les deux candidats retenus par les électeurs : il s’agit cette fois du nucléaire. Le président sortant défend en effet la relance de la filière nucléaire française et prévoit, rappelle le quotidien du soir, la construction de six nouvelles centrales. 

Savez-vous qui est arrivé en tête dans votre ville ? Découvrez-le à l’aide du moteur de recherche exclusif de Planet !

Election présidentielle 2022

Rechercher les résultats de votre ville

La candidate d’extrême droite, pour sa part, entend aussi s’appuyer sur le nucléaire si elle est élue. Cependant, c’est là la limite de leurs ressemblances en matière énergétique. Emmanuel Macron envisage en effet le développement de certaines énergies renouvelables (hydrogène, solaire, éolien)... ce que réfute catégoriquement la fille du Menhir.

Macron et Le Pen : y a-t-il d’autres points de ressemblance ?

Force est de constater, poursuit le quotidien du soir, que Marine Le Pen présente différemment. Tant et si bien que, sur les sujets de sociétés, le contraste entre elle et Emmanuel Macron est “moins marqué”. Peut-être du fait du caractère néo-libéral de son programme ? C’est un des points que soulève, en tout cas, l’économiste Michaël Zemmour, spécialiste de la question des retraites.

Savez-vous qui est arrivé en tête dans votre ville ? Découvrez-le à l’aide du moteur de recherche exclusif de Planet !

Election présidentielle 2022

Rechercher les résultats de votre ville

L’un comme l’autre mettent en avant leur opposition à l’islam radical, ce qui n’empêche pas Marine Le Pen d’aller plus loin que le présidant sortant. Difficile d’évoquer des points de convergences sur la question des moeurs, mais la ligne apparaît moins évidente, comme sur la question du mariage pour tous, que la candidate d’extrême droite n’entend plus abroger (tout en permettant à ses soutiens de rouvrir la question à l’aide du RIC qu’elle veut mettre en place).

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.