PHOTOS Découvrez les ministres du nouveau gouvernement
La liste complète du nouveau gouvernement d'Édouard Philippe a été annoncée mercredi après-midi par le secrétaire général de l'Élysée, Alexis Kohler. Strictement paritaire, il est composé de dix-huit ministres et quatre secrétaires d'État. 

Gérard Collomb, ministre (d'Etat) de l'Intérieur

1/22

Gérard Collomb, nommé au ministère de l’Intérieur, est sénateur-maire de Lyon et président de la métropole de Lyon, des fonctions qu’il devrait abandonner pour entrer au gouvernement. Membre du Parti socialiste depuis les années 1960, il est une des premières personnalités politiques à avoir apporté son soutien à Emmanuel Macron.

Nicolas Hulot, ministre (d'Etat) de la Transition écologique et solidaire

2/22
Nicolas Hulot, ministre (d'Etat) de la Transition écologique et solidaire

Nommé ministre d’Etat de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot est une des personnalités issues de la société civile à intégrer le gouvernement. Journaliste, producteur de télévision et écrivain, il est avant tout connu pour son combat pour la protection de l’environnement et l’écologie. En 1990, il a créé la Fondation Nicolas Hulot pour la nature et l'homme, engagée dans des missions de sensibilisation sur la transition écologique.

François Bayrou,ministre (d'Etat)de la Justice

3/22

François Bayrou est nommé ministre d’Etat de la Justice et garde des Sceaux. Le maire de Pau et président du MoDem était un soutien d’Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle après la conclusion d’une alliance électorale. Ce n’était cependant pas son premier poste ministériel, puisqu’il a été ministre de l’Education nationale de François Mitterrand et Jacques Chirac.

Voir la suite du diaporama

Sylvie Goulard, ministre des Armées

4/22

Sylvie Goulard, ministre des Armées, est un proche de François Bayrou. Membre du MoDem, elle était jusqu’ici députée européenne au sein du groupe l’Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe (ADLE).

Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères

5/22

Jean-Yves Le Drian est l’un des deux ministres du quinquennat de François Hollande à se voir reconduire, passant toutefois du porte-feuille de la Défense à celui des Affaires étrangères. Ancien maire de Lorient et président de la région Bretagne, le nouveau locataire du Quai d’Orsay est membre du Parti socialiste depuis 1974. Il avait ouvertement apporté son soutien à la candidature d’Emmanuel Macron, le préférant à Benoît Hamon, le candidat de sa famille politique.

Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires

6/22

Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires, est sixième dans l’ordre protocolaire du gouvernement. Proche d’Emmanuel Macron dès ses début, il est l’un des premiers parlementaires à avoir rejoint En Marche !. En octobre dernier, il avait été nommé secrétaire général du mouvement. Elu député du Finistère en 2012 sous l’étiquette socialiste, auquel il avait adhéré en 1980, Richard Ferrand a démissionné du Parti socialiste après la victoire d’Emmanuel Macron.

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie

7/22

Bruno Le Maire, nommé au ministère de l’Economie, est membre des Républicains. Ancien directeur de cabinet de Dominique de Villepin, ce normalien, passé par l’ENA, a également été ministre de l’Agriculture à la fin du mandat de Nicolas Sarkozy. Depuis 2007, il est député de l’Eure. Après l’annonce de son nomination au gouvernement, Les Républicains a décidé de l’exclure du parti.

Laura Flessel, ministre des Sports

8/22

Laura Flessel devient ministre des Sports. Escrimeuse, elle est une autre de ces personnalités de la société civile à intégrer le gouvernement. Surnommée "la guêpe", elle est quintuple championne olympique, six fois championne du monde et un fois championne d’Europe.

Marielle de Sarnez, ministre délégué aux Affaires européennes auprès de Jean-Yves Le Drian

9/22

Proche de François Bayrou depuis plus de trente ans, Marielle de Sarnez devient ministre délégué aux Affaires européennes. Vice-présidente du MoDem, elle est députée européenne depuis 1999

Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics

10/22

Autre membre du parti Les Républicains à intégrer le gouvernement, Gérald Darmanin. Nommé au ministère de l’Action et des Comptes publics, le maire de Tourcoing a également exercé plusieurs mandats locaux dans le Nord, comme conseiller régional et conseiller communautaire. Il fait partie des benjamins du gouvernement. Comme Bruno Le Maire, Les Républicains ont annoncé son exclusion du parti.

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé

11/22

Agnès Buzyn est nommée au ministère de la Santé. Médecin spécialisée en hématologie et immunologie, elle fait partie de ces personnalités de la société civile à avoir intégrer le gouvernement d’Edouard Philippe. Professeur à l’université parisienne Pierre-et-Marie-Curie, ancienne membre du conseil d’administration de l’Institut national du cancer, elle est la présidente de la Haute autorité de santé depuis mars 2016.

Françoise Nyssen, ministre de la Culture

12/22

Autre personnalité de la société civile, Françoise Nyssen, nommée au ministère de la Culture. Née en Belgique et chimiste de formation, elle est à la tête de la maison d’édition Actes Sud, fondée par son père Hubert Nyssen depuis 1987.

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale

13/22

Jean-Michel Blanquer est nommé au ministère de l’Education. Ce juriste de formation a notamment enseigné le droit à l’Université Panthéon-Assas à Paris ainsi qu’à l’Institut d’Etudes politiques de Lille. Ancien recteur de Guyane et de l’académie de Créteil, il a également été directeur général de l’enseignement scolaire au sein du ministère de l’Education nationale de Luc Chatel. Depuis 2013, il dirige l’ESSEC, une des plus grandes écoles de commerce et de management françaises.

Murielle Pénicaud, ministre du Travail

14/22

Issu du monde de l’entreprise, Murielle Pénicaud est nommée ministre du Travail. Passée par les groupes Dassault Systèmes, Danone, Orange et SNCF, elle est depuis janvier 2015 directrice générale de Business France. Dans les années 1990, elle a également travaillé auprès de Martine Aubry au sein du ministère du Travail en tant que conseiller à la formation.

Jacques Mézard, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation

15/22

Jacques Mézard, plus âgé du nouveau gouvernement, est nommé à l’Agriculture et à l’Alimentation. Membre du Parti radical de gauche, il est sénateur du Cantal. Il avait apporté son soutien à Emmanuel Macron dès les débuts du mouvement En Marche !

Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, et de l’Innovation

16/22

Biochimiste de formation et spécialisée en génétique moléculaire, Frédérique Vidal est nommée ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, et de l’Innovation. Maître de conférences à l’Université Nice-Sophia-Antipolis depuis 1994, elle en est la présidente depuis 2012.

Annick Girardin, ministre des Outre-Mer

17/22

Autre ministre de François Hollande à rester au gouvernement, Annick Girardin. Ancienne ministre de la Fonction publique, elle est nommée aux Outre-mer. Membre du Parti radical de gauche, elle est très engagée à Saint-Pierre-et-Miquelon, collectivité d’outre-mer en Amérique du Nord, dont elle a été députée.

Élisabeth Borne, ministre délégué aux Transports

18/22
Élisabeth Borne, ministre délégué aux Transports

Elisabeth Borne est nommée ministre déléguée aux Transports. Elle a travaillé à plusieurs reprises auprès de ministères dont celui de l’Equipement ou celui de l’Education nationale comme conseillère. Après avoir occupé des postes hauts placés à la SNCF, elle a exercé un temps comme préfet de la région Poitou-Charentes, devant la première femme à ce poste. En mai 2015, elle prend la tête de la Régie autonome des transports parisiens (RATP).

Christophe Castaner, secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement et Porte-parole du gouvernement

19/22
Christophe Castaner, secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement et Porte-parole du gouvernement

Christophe Castaner est nommé secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement. Proche d’Emmanuel Macron, qu’il avait rejoint dès ses débuts, il passe de porte-parole du mouvement En Marche ! à celui du gouvernement. Membre du Parti socialiste, il est député des Alpes-de-Hautes-Provences.

Marlène Schiappa, secrétaire d'État chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes

20/22
Marlène Schiappa, secrétaire d'État chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes

Marlène Schiappa, secrétaire d'État chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes, est la plus jeune des membres du gouvernement. Issue de la société civile comme beaucoup de ses nouveaux collègues, elle est militante pour les droits de femmes. Journaliste, bloggeuse et chroniqueuse, elle a fait ses premiers pas en politique comme adjointe au maire PS du Mans avant de devenir déléguée d’En Marche !.

Sophie Cluzel, secrétaire d'État chargé des Personnes handicapées

21/22
Sophie Cluzel, secrétaire d'État chargé des Personnes handicapées

Sophie Cluzel devient secrétaire d'État chargé des Personnes handicapées. Présidente de la Fédération nationale des associations au service des élèves présentant une situation de handicap, elle a fondé de nombreuses associations militant pour le droit à la scolarisation des enfants handicapés. En janvier 2012, elle avait été à l’initiative du premier Grenelle de l'intégration des jeunes handicapés dans la société.

Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État chargé du Numérique

22/22
Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État chargé du Numérique

Mounir Mahjoubi, nommé secrétaire d'État chargé du Numérique, est le plus jeune des membres du gouvernement. Entrepreneur, il a travaillé pour Club Internet, un des premiers fournisseurs d’accès internet avant de fonder plusieurs entreprises dont La Ruche, promouvant les circuits courts dans l’agriculture ou encore French Bureau, spécialisé dans l’aide aux grands groupes. Ancien encarté du PS, il est responsable du numérique dans la campagne pour l’élection présidentielle auprès d’Emmanuel Macron.