Le futur président de la République prendra ses fonctions le 14 mai. Dès les premiers mois de son quinquennat, Emmanuel Macron a prévu de réformer à tour de bras, quitte à passer par des ordonnances.

Démocratie : moraliser la vie politique

Le nouveau président de la République s'installera à l'Elysée le 14 mai. Dès sa prise de fonctions, Emmanuel Macron va s'atteler à plusieurs chantiers, d'autres dans les mois à venir. Le quotidien Le Parisien a listé les principaux axes de la politique du nouveau président à court et moyen terme.

Tout d'abord, soit avant même la tenue des élections législatives, Emmanuel Macron présentera un projet de loi pour moraliser la vie politique. Cette mesure était une condition sine qua non de son alliance avec François Bayrou, et une résultante des affaires qui ont touché François Fillon et Marine Le Pen pendant la campagne.

Publicité
Le projet de loi vise à interdire le népotisme pour les ministres et parlementaires. Pour lutter contre les conflits d’intérêt, il leur sera impossible d’exercer une profession de conseil (avocat par exemple) pendant leur mandat. Le projet prône enfin l’interdiction du cumul de plus de trois mandats identiques successifs ainsi que l’interdiction de se présenter à une élection pour les hommes politiques qui ont un casier judiciaire.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité