Dimanche soir, le candidat à la présidentielle était invité au Journal de 20h de France 2 pour défendre sa candidature. Une phrase qu'il a prononcée a beaucoup choqué les internautes.
AFP

Des propos jugés "honteux". Dimanche soir, François Fillon était l'invité de Laurent Delahousse sur le plateau du Journal de 20h sur France 2. Interrogé sur les nombreuses défections au sein de son camp, le candidat à l'élection présidentielle s'est défendu en utilisant un argument que les internautes n'ont pas du tout apprécié.

A trois reprises, François Fillon a répété qu'il comprenait la complexité de la situation et qu'il n'était pas "autiste". "Je ne suis pas autiste, je vois bien les difficultés. J’entends bien les critiques, a-t-il déclaré au début de l'interview. Il faut que je rassemble ma famille. C’est là évidemment que je vous dis que je ne suis pas autiste". "Je ne suis pas du tout enfermé, je ne suis pas du tout autiste", a-t-il expliqué sur France 2 (voir la vidéo ci-dessus). Une expression qui a choqué beaucoup d'internautes.

A lire aussi - Emmanuel Macron : nouvelle polémique après ses propos sur la colonisation

Les internautes et associations ont vivement réagi

Sur les réseaux sociaux, les internautes ont immédiatement réagi, notamment avec le hashtag #JeSuisAutiste. Ils ont condamné une expression jugée inacceptable qui contribue, selon eux, à diffuser les clichés sur l'autisme. L'association SOS Autisme France a également publié un message appelant à des excuses de la part de François Fillon. Ces propos sont d'autant plus maladroits que d'autres internautes ont souligné le fait que l'épouse du candidat est la marraine de l'association Asperger Aides France.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Le version femme de Monopoly est-elle féministe ?