Sommaire

Seul Dominique Strauss-Kahn jouit d’une confiance majoritaire auprès des 50-65 ans sur le dossier de la dépendance

La confiance accordée aux principales personnalités politiques sur le dossier de la dépendance demeure globalement assez limitée. Seul Dominique Strauss-Kahn bénéficie d’une confiance majoritaire chez les seniors (53%) mais celle-ci s’avère cependant peu intense puisque seuls 9% des 50-65 ans déclarent lui faire « tout à fait confiance ».

Plus globalement, auprès des personnes interrogées, les socialistes apparaissent comme les plus crédibles sur ce dossier puisque c’est Martine Aubry qui arrive en deuxième position avec 44% de confiance. Ségolène Royal occupe la quatrième position du classement (34% de confiance), assez largement distancée par ses deux potentiels compétiteurs à l’investiture socialiste pour l’élection présidentielle.

A droite, François Fillon apparaît comme la personnalité politique à laquelle les 50-65 ans accordent le plus de confiance pour apporter des réponses efficaces et durables en matière de prise en charge du risque dépendance (39%) ; il se classe en troisième position. Il devance assez nettement le Président de la République (31%) et la Ministre des solidarités et de la cohésion sociale. Pourtant directement en charge du dossier de la dépendance, Roselyne Bachelot peine à recueillir la confiance d’une personne interrogée sur cinq (19% exactement) sur ce dossier ; elle occupe par conséquent la dernière place de la hiérarchie.

François Bayrou recueille un score qui le place en milieu du classement des personnalités testées : 34% des 50-65 ans déclarent lui faire confiance sur le dossier de la dépendance, à jeu égal avec Ségolène Royal. Marine Le Pen apparaît comme une des personnalités politiques les moins crédibles sur ce sujet même si un répondant sur quatre déclare lui faire confiance (26%).

Si peu de différences se font jour en fonction des caractéristiques sociodémographiques, les clivages politiques se révèlent naturellement déterminants sur cette question. Pour autant, la confiance accordée à Dominique Strauss-Kahn se révèle très forte y compris chez les sympathisants de l’UMP (62%). Parmi ces derniers, c’est François Fillon qui recueille le meilleur score (89%, 29% déclarant même lui faire « tout à fait confiance »), devant Nicolas Sarkozy (72%).

Analyse de Frédéric Dabi, Directeur du département Opinion de l'Ifop.

Cette enquête a été réalisée auprès d'un échantillon représentatif de 2055 personnes.

 

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.