Selon une journaliste de "BFMtv", le candidat pourrait quitter le débat s'il sert de "punching-ball" à Marine Le Pen. Une information démentie par son équipe de campagne, mais qui a donné du grain à moudre à son adversaire.

Le candidat soutenu par "En Marche !" a-t-il prévu de faire un coup de théâtre ce mercredi soir lors du débat présidentiel de l'entre-deux-tours ? C'est en tout cas ce que laisse penser l'information de la journaliste de BFMtv, Camille Langlade, qui rapporte que le candidat aurait menacé de quitter le plateau "s'il sert de punching-ball à Marine Le Pen".

Une information rapidement exploité par son adversaire, Marine Le Pen, qui a ironisé dans un tweet :  

"Un échange en off mal compris"

Toutefois, l'équipe d'Emmanuel Macron a démenti cette information. Il s'agit "d’un échange off mal compris et mal retranscrit. Emmanuel Macron a dit qu’il n’avait pas l’intention de faire un débat qui n’en soit pas un…", explique Libération.

Publicité
Interrogé par le quotidien, son porte-parole Christophe Castaner parle, lui, de "gag" : "C’est quoi cette connerie… Marine Le Pen avait refusé le débat à deux (avant le premier tour, ndlr) proposé par Bourdin. Emmanuel Macron n’a jamais craint la confrontation avec elle."

Vidéo sur le même thème : Débat présidentiel : les temps forts des 11 candidats

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité