Sommaire

Premiers pas dans la justice (1974-1989)

© Creative Commons

Une fois son mari diplômé, le couple s’installe à la campagne, près d’Etampes, à cinquante kilomètres de Paris. Pascal exerce la médecine généraliste et Eva obtient sa licence de droit et un DEA de sciences-politiques.

Elle devient alors, en 1974, conseillère juridique de l'hôpital psychiatrique d'Étampes (bien loin du métier d’anthropologue ou paysagiste, qu’elle aurait souhaité exercer).

Puis passe en 1980, à l’âge de 37 ans, le concours d'entrée dans la magistrature, auquel elle est reçue 30ème.

Elle est nommée l’année suivante procureur de la République à Orléans puis substitut à Evry. En 1989, elle est détachée au Comité interministériel de restructuration industrielle (CIRI), organisme rattaché au ministère des Finances, qui épaule les entreprises en difficulté dans les zones sinistrées. Elle en devient la première secrétaire générale adjointe à ne pas sortir de l'ENA. 

"En tant qu'immigrée norvégienne, ayant commencé au bas de l'échelle, cette reconnaissance m'avait fait du bien. Je me sentais désormais plus sûre de moi", écrira-t-elle dans "Notre affaire à tous", son autobiographie parue en 2000.

© wikimedia

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.