Sommaire

Echec du CPE

Début 2006, Dominique de Villepin, alors Premier ministre de Jacques Chirac,  décide de lancer un nouveau contrat de travail pour les jeunes, le contrat première embauche (CPE). Celui-ci devant, selon lui, faciliter leur insertion sur le marché de l’emploi.

Réservé au moins de 26 ans, le CPE prévoit notamment une période dite "de consolidation" de deux ans. Période durant laquelle l'employeur peut rompre le contrat de travail à tout moment sans en donner le motif…

Ce projet rencontre une grande vague d’opposition à gauche, accompagnée d'importantes manifestations, tribunes dans la presse et grèves d'étudiants.

Après des semaines de contestations et de blocage d'universités par les syndicats, Jacques Chirac est forcé d'intervenir pour réclamer la non-application du texte de loi.

Le 10 avril, après de multiples tentatives pour calmer la protestation, Dominique de Villepin abandonne son grand projet du CPE. Et essuie l’un de ses plus gros échecs politiques. 

© wikimedia

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.