Le premier ministre a annoncé ce jeudi matin qu’il consentait à rembourser une partie de son voyage à Berlin. Sur les 20 000 euros qu’aurait coûté cet aller-retour express, Manuel Valls va en payer 2 500 euros. Découvrez pourquoi.

2 500 euros. C’est la somme que Manuel Valls a "décidé" de rembourser à l’Etat. Une somme qui correspondrait à la présence de ses deux fils, samedi dernier, lors de son voyage à Berlin à bord d’un avion gouvernemental. Un déplacement vivement critiqué et qui aurait coûté près de 20 000 euros aux contribuables. Pourtant, le Premier ministre l’assure, ce coût n’aurait pas été impacté par la présence de ses enfants. Ils "n’ont pas coûté un euro supplémentaire aux contribuable", a-t-il martelé.

Mais alors pourquoi Manuel Valls rembourse-t-il leur voyage et surtout, pourquoi rembourse-t-il la somme de 2 500 euros et non pas une autre ? La réponse se trouve d’abord dans ce que le Premier ministre est autorisé à faire : si lui et le président de la République peuvent utiliser les avions gouvernementaux pour des déplacements privés, il est cependant d’usage qu’ils en paient une partie. Pas la totalité mais plutôt le prix que ce voyage leur aurait coûté en classe affaire, explique Le Monde.

Publicité
Son voyage à lui était "professionnel"Si l’on s’arrête à ce premier point, Manuel Valls aurait donc dû payer trois voyages en classe affaire : un pour lui et deux autres pour ses fils. Mais alors qu’il assure que ce déplacement de l’autre côté du Rhin était "professionnel", le Premier ministre ne remboursera que la part relative à ses enfants. "Pour arriver à la somme de 2.500 euros, Manuel Valls s'est basé sur le prix moyen d'un aller-retour Poitiers-Berlin en jet, lors d'un trajet commercial", précise enfin Europe 1.

Vidéo sur le même thème : Manuel Valls s'exprime sur son déplacement à Berlin pour voir la finale de la Ligue des champions 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité