En visite à Grenoble, le ministre de l'Intérieur s'est fortement emporté contre un sapeur-pompier qui a refusé de lui serrer la main. Manuel Valls venait à la rencontre des pompiers de l'Isère en grève contre l'augmentation de leur temps de travail. Tous les détails avec Planet.fr.

Alors qu'il se trouvait jeudi à Grenoble, en Isère, le ministre de l'Intérieur a rencontré des pompiers grévistes en lutte contre l'augmentation de leur temps de travail, et qui avaient profité de la visite de Manuel Valls pour manifester devant la préfecture du département.

Mais le moins que l'on puisse dire, c'est que la rencontre a été musclée, notamment avec un sapeur-pompier qui a refusé de serrer la main du ministre, entraînant sa colère. Dans la vidéo filmée par les journalistes du Dauphiné Libéré, on découvre sa réaction : "Quand on refuse de serrer la main à une personne, c'est qu'on a perdu ses valeurs", et d'ajouter "vous n'êtes pas un gamin, vous exercez des responabilités".

"Je vous invite à vous comporter comme un sapeur-pompier"Manuel Valls poursuit encore plus fermement : "je vous invite, devant un ministre de l'Intérieur, un responsable de gouvernement, un représentant de l'Etat, à vous comporter comme un sapeur-pompier, il y a une hiérarchie chez les sapeurs-pompiers, vous devez la respecter !" Il s'explique ensuite : "Si je viens, c'est pour dialoguer avec les sapeurs-pompiers, c'est pas pour qu'on refuse de me serrer la main, je suis venu vous saluer"

En réponse, un autre sapeur-pompier tente de justifier la réaction de son collègue : "Ça fait quatre mois. C'est urgent, on a besoin de vous". Le ministre concluera l'entretien par "J'ai entendu, il faut reconstruire", avait de finalement être remercié par les pompiers.