Alors qu’elle assistait à la 27e cérémonie des Molières lundi soir, la ministre de la Culture a été prise à partie par un homme entièrement nu. Un moment partagé entre la gêne et les rires.

Elle ne s’attendait certainement pas à ce que la soirée prenne une telle tournure. En sa qualité de ministre de la Culture, Fleur Pellerin était lundi soir au Théâtre des Folies Bergères à Paris pour assister à la 27e cérémonie des Molières.

"Madame la ministre…"

Tout s’est déroulé comme prévu jusqu’à la seconde partie de soirée. En effet, c’est le moment qu’a choisi Sébastien Thiery pour faire son sketch mémorable. L’auteur et comédien de la pièce à succès "Deux hommes tout nus" s’est présenté sur scène dans le plus simple appareil. D’abord caché par un pupitre, il s’est ensuite déplacé sur la scène tout en récitant son sketch. Il jouait alors le rôle d’un faux syndicaliste CGT défendant les droits des intermittents du spectacle. Un rôle d’autant plus crédible que la cérémonie de l’an dernier avait très marquée par les revendications des (vrais) intermittents.

"Madame la ministre", a-t-il ainsi entamé sous les rires du public, avant de lire un texte prétendument écrit par le syndicat. "Dans les semaines qui viennent le gouvernement va devoir se pencher sur la convention de l’assurance chômage", a-t-il poursuivi tandis que Fleur Pellerin, visiblement surprise, amusée  et un peu gênée par la situation, se cachait la bouche derrière ses mains.  "Une fois qu'on a payé les impôts, l'école privée des enfants, la nounou, les vacances à l'île Maurice, et pour peu qu'on ait une maîtresse ou deux à entretenir, à la fin de l'année, on finit à poil !", a conclu Sébastien Thiery à la fin de son sketch.

Publicité
Un moment à voir en vidéo. Attention, la vidéo n’est pas censurée et la scène peut choquer les plus jeunes. France 2 a d’ailleurs pris soin de faire apparaître la signalétique « -12 » au bas de l’image.

mots-clés : Fleur pellerin

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité