AFP
Emmanuel Macron effectue cette semaine un voyage en Australie. Le président de la République n'a pas du tout aimé la remarque d'un journaliste et a fermement réagi…

Emmanuel Macron à Sydney pour le 1er mai

Emmanuel Macron est à 18 000 kilomètres de la France cette semaine, en Australie précisément. Le président de la République est arrivé mardi à Sydney, alors que dans l’Hexagone plusieurs centaines de cortège défilaient à l’occasion du 1er mai. Un journaliste présent lors de la courte conférence de presse donnée à son arrivée n’a pas manqué de relever ce détail, ce qui a vraisemblablement agacé Emmanuel Macron.

Alors que le journaliste lançait au président : "On est le 1er mai, vous êtes à 18.000 km d'une grogne sociale...", le mari de Brigitte Macron l’a coupé, répliquant de manière ferme : "Vous vouliez que je fasse quoi ? Que je reste chez moi à regarder la télévision ? J'ai autre chose à faire, je continue à travailler, les réformes continuent à être menées chaque jour et elles continueront à l’être."

Emmanuel Macron ne prend pas de jour férié

Emmanuel Macron a d’ailleurs dû répondre plusieurs fois sur la question de son absence en France pour le 1er mai, mais il a maintenu ses arguments, mettant l’accent sur son action : "Le 1er mai est une journée universelle. C’est la journée des travailleurs dans le monde entier, mais il n’y pas de jour férié quand on est président de la République et donc je continue partout à développe les partenariats stratégiques pour la France". Peu avant, il avait assuré se soucier en permanence de ce qu’il se passe à Paris et dans le reste de l’hexagone, et expliqué que les voyages "sont programmés avant".

De déplacement il en est, en ce moment, beaucoup question. Avant de se déplacer en Australie et en Nouvelle-Calédonie, Emmanuel Macron s’est rendu aux Etats-Unis, pour sa première visite officielle depuis son élection.