En visite en Guadeloupe pour sa campagne, Emmanuel Macron a participé à une soirée dansante. Il s'est mêlé à la foule... et s'est mis à se déhancher en rythme, sous les regards des riverains et des journalistes !
© AFP / IllustrationAFP

Avant de se rendre en Martinique puis en Guyane dans le cadre de sa campagne pour l'élection présidentielle, Emmanuel Macron était en Guadeloupe vendredi dernier. Il est arrivé à Baie-Mahault, dans le centre de l’île, et a déclaré devant une salle bondée qu'il souhaitait faire reconnaître "l'horreur de l'esclavage", d'après France Info. Il a également annoncé qu'il voulait "déléguer" plus de pouvoir politique "à la Guadeloupe sur les sujets pertinents, comme la constitution le prévoit".

L'atmosphère s'est ensuite détendue à l'occasion d'une soirée où le politicien était invité. Il a même été surpris en train de... danser le zouk, selon un journaliste d'Europe 1 qui a filmé la scène.

À lire aussi –Emmanuel Macron et sa double vie : c’est quoi cette rumeur ?

Laisser aller ou communication habile ?

L’image n’est peut-être pas aussi innocente et spontanée qu'elle le semble. Elle pourrait par exemple servir à rattraper cette publication, diffusée vendredi dernier sur Twitter :

Dans le tweet original, la mère du jeune homme était qualifiée d'"expatriée", alors que la Guadeloupe est un département français ! Avec son déhanché endiablé, l'ex-ministre de l'Économie a-t-il tenté de se faire pardonner ? Rappelons toutefois que la bourde a été commise par son community manager. Ce dernier a d'ailleurs présenté ses excuses.

Vidéo sur le même thème – Emmanuel Macron impressionne

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Nordahl Lelandais : une nouvelle plainte déposée pour la mort d'un jeune homme de 18 ans