Le président de la République n'aurait pas apprécié le voyage de Manuel Valls à Berlin et lui aurait fait savoir. 

Le soutien de François Hollande à son Premier ministre, Manuel Valls, concernant son voyage controversé à Berlin, ne pourrait être qu'une façade.

Selon le Figaro, "le chef de l'Etat s'inquiéterait que l'affaire puisse avoir des retombées négatives sur son image". En effet, le trajet entre Paris et le Havre en jet privé de Nicolas Sarkozy avait déjà fait couler beaucoup d'encre.

Si officiellement le président a confirmé que le Premier ministre "avait une réunion de l'UEFA", au palais présidentiel personne n'est dupe : "Le président est parfaitement conscient des dégâts que cela fait chez les Français, et dans ces cas-là, tout le monde prend', regrette un conseiller dans les colonnes du Parisien(article payant).

Les excuses du Premier ministre

Ce jeudi, Manuel Valls a fait amende honorable lors d'un déplacement à la Réunion : "Tant sur le plan du droit, que sur l’utilisation de l’argent public, il n’y avait rien d’illégal dans ce déplacement. Mais je suis sensible à la réaction de nos compatriotes d’autant plus qu’il y a une exigence d’exemplarité. Je me dois d’incarner un comportement parfaitement rigoureux".

Il a notamment déclaré qu'il paierait la part de ses deux enfants : "Et pour lever toute ambiguïté. J’ai décidé d’assumé la prise en charge du voyage pour mes deux enfants c’est-à-dire 2 500 euros. Notre pays n’a pas besoin de polémique. C’est le sens et la raison même de ma mission".

Publicité
Cette pettie escapade berlinoise risque de coûter cher au Premier ministre sur le long terme. Un sondage Elabe pour BFM TV publié mercredi dernier, indiquait que 77 des Français se disaient choqués par cette affaire, et 47% "très choqués".

Vidéo sur le même thème :Manuel Valls aurait-il sur sa réunion avec l'UEFA 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité