Valérie Trierweiler est revenue sur les rumeurs dont elle a fait l’objet il y a quatre ans. Elle demande de l’aide au couple présidentiel pour rétablir enfin la vérité.

Valérie Trierweiler est revenue sur son passage au palais de l’Elysée dans son interview accordée à Paris Match pour son hors-série "la fabuleuse histoire des premières dames". L’ex-compagne de François Hollande en appelle à Emmanuel et Brigitte Macron pour rétablir la vérité au sujet des rumeurs la concernant.

Valérie Trierweiler a été Première dame pendant près d’un an et demi, une période qui n'a pas été simple. "Dès le début j’ai été perçue comme illégitime", a-t-elle déclarée dans les colonnes de Paris Match, le 23 mars dernier. En couple mais non mariée à François Hollande, la journaliste a longtemps été au coeur de bruits de couloir selon lesquels elle aurait cassé du mobilier de l’Elysée.

Ces "informations" ont rapidement été démenties par le Mobilier national au Figaro, qui en a dénoncé son caractère "mensonger". Revenant sur cette époque douloureuse avec Paris Match, la journaliste demande au couple présidentiel de faire toute la lumière : "Je ne pardonnerai pas à ceux qui ont fait croire que j'avais cassé du mobilier à l'Elysée. C'est totalement faux. Et j'aimerais aujourd'hui que le couple Macron, qui peut disposer de l'inventaire, rétablisse la vérité".

Un passage douloureux à l'Elysée

Valérie Trierweiler raconte que lors de son passage à l'Elysée, "cela n’a pas toujours été facile". "Je ne suis ni différente ni supérieure et je garde de cette période des blessures, notamment celle de ne pas avoir été soutenue par celui que j'avais accompagné jusque-là", a-t-elle expliqué à l’hebdomadaire.

Publicité
Elle a par ailleurs ajouté que si elle est ravie que "cette période soit derrière" elle, son rôle au sein de l'Elysée, avait aussi impacté ses enfants : "La vie change forcément et c’est une situation très difficile pour les enfants."

Pour l’ex-compagne de François Hollande, en revanche le retour à la normale "n’a absolument pas été compliqué, au contraire."

En vidéo - Quand Valérie Trierweiler recevait des lettres d'insultes à l'Élysée


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité