Cette année, les ministres partent presque tous en France. L'un d'entre eux se fera tout de même un petit plaisir transfrontalier. Mais duquel s'agit-il ?
Vacances en France : voici où les ministres ont prévu de partir cet été

Ils sont tous prêts pour l’été “bleu-blanc-rouge”. Pour l’essentiel des ministres du gouvernement Castex, qui ont passé ces derniers mois à vanter les mérites de nos terroirs, les vacances devraient s’avérer franco-françaises, informe le quotidien régional Le Parisien. L’occasion, pour eux, de ne pas rester trop loin de la capitale où ils pourraient être rappelés dans l’urgence en cas de reprise épidémiologique trop violente ainsi que de montrer l’exemple : notre secteur touristique a très largement souffert de la crise sanitaire.

Certains ministres devraient tout de même s’éloigner assez largement de Paris, mais jamais vraiment de leurs responsabilités, poursuivent nos confrères. Quelques-uns parmi ceux les plus engagés dans le combat contre le coronavirus Covid-19 devront donc emporter quelques devoirs… Quand il ne leur faudra pas tout simplement arpenter les territoires où ils ont prévu de passer l’été. Bien entendu, c’est le cas d’Olivier Véran. Mais pas seulement ! Enfin, certains détenteurs de maroquins ont préféré ne pas révéler - pour l’heure, au moins - leur futur lieu de villégiature. Plus d’informations à ce sujet dans notre diaporama.

Vacances des ministres : l’un d’entre eux fera une entorse aux congés franchement franchouillards !

Pour autant, insiste Le Parisien, l’un des ministres a d’ores et déjà décidé de ne pas se limiter au seul sol français. Ce poids lourd du gouvernement peut visiblement se permettre une petite entorse, mais n’a pas été très clair sur l’autre destination qui a finalement su le séduire…

Emmanuel Macron, quant à lui, s’accordera aussi quelques jours de repos. Après sa visite en Polynésie Française, il gagnera, en effet, le fort de Brégançon...

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.