Ces présidents qui n'ont jamais aimé le fort de Brégançon : François Hollande

Il y a passé un été. Tout juste élu, François Hollande s'accorde quelques deux semaines de congés et part pour le Fort de Brégançon. A l'époque, précise Ouest-France, les plans sociaux se multiplient et le chômage grève la vie de millions de Français. Les multiples clichés qui montrent le président en train de buller sont jugés de mauvais goût. Pire ! Le choix des coussins, achetés par le chef de l'Etat et sa compagne de l'époque, Valérie Trierweiler, est largement critiqué. Présumément brodés d'or, ils sont perçus comme trop luxueux et font couler beaucoup d'encre. 

Passé ce séjour chargé en polémiques, François Hollande ne se rendra plus jamais au fort de Brégançon. Il lui préfère la résidence de la Lanterne, installée à Versailles. D'après Paris Match, l'ancien chef de l'Etat garderait un "mauvais souvenir de son premier été dans le fort", c'est pourquoi il décide de le transformer en musée. 

… Et laisse derrière lui d'importants travaux d'entretiens que Brigitte et Emmanuel Macron ! Au total, le nouveau couple présidentiel a dû dégager 150 000 euros de rénovation, rappelle Gala. La cuisine et les peintures, par exemple, étaient dans un état déplorable.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.