François Hollande et Joachim Gauck ont célébré ce dimanche l’amitié franco-allemande à l’occasion du centenaire de la Grande Guerre. Les chefs d’Etats se sont donné une longue accolade.

Une telle commémoration n’est pas coutume : François Hollande et Joaquim Gauck, le président allemand, ont commémoré le centenaire de la déclaration de guerre ce dimanche sur le site très symbolique du Hartmannswillerkopf (Haut-Rhin). Ils en ont également profité pour célébrer l'amitié franco-allemande.

Les chefs d'Etat ont célébré l'amitié franco-allemande 

Les deux chefs d’Etat ont d’abord remonté côte à côte la "tranchée d’honneur" jusqu’à la crypte du monument national inauguré en 1932. Ils ont ensuite signé une déclaration commune qui sera scellée dans un cylindre et disposée dans la première pierre de l’historial franco-allemand du Hartmannswillerkopf. Ce musée binational consacré à la guerre des tranchées ouvrira ses portes au public en 2017. "Par la construction de ce musée unique en son genre, il (Hartmannswillerkopf)  sera aussi désormais un emblème de l'amitié entre la France et l'Allemagne et un symbole de leur mémoire réconciliée", souligne la déclaration.

Une accolade longue et chaleureuse

François Hollande et son homologue allemand se sont ensuite recueillis devant le bouclier de bronze sous lequel seraient enterrées les cendres de 12 000 soldats des deux pays. Les deux hommes se sont alors donné une longue accolade pour célébrer l’amitié entre les deux nations. Bien évidemment, ce geste symboliquement fort n’est pas sans rappeler la commémoration de François Mitterrand et Helmut Kohl en 1984, sur les champs de bataille de Verdun. Ou encore la poignée de main du Général de Gaulle et de Konrad Adenauer en 1963.

Le 4 septembre 2013 déjà, François Hollande et Joaquim Gauck avaient également commémoré main dans la main le massacre d’Oradour-sur-Glane (Limousin) où 642 habitants avaient été tués par une division SS en juin 1944.

Une commémoration qui se poursuit ce lundi à Liège

Publicité
Les deux présidents poursuivent ce lundi les cérémonies à Liège (Belgique) avec une dizaine d’autres dirigeants. Ils y commémorent le centenaire de l'invasion du Royaume de Belgique par les troupes du Reich, le 4 août 1914.

> Vidéo sur le même thème : François Hollande et Joachim Gauck s'étreignent longuement à Hartmannswillerkopf

 

 

En imagesPhotos : que devient Oradour-sur-Glane ?

Photos : que devient Oradour-sur-Glane ?

Depuis ce mardi, le président allemand Joachim Gauck est en France pour des commémorations franco-allemandes. Le séjour du président sera marqué par un passage dans le village d'Oradour-sur-Glane, près de Limoge, victime en août 1944 d'un véritable massacre par les nazis. Aujourd'hui, la vieille ville en ruine a été laissée en l'état pour hommage, et un...

Photos : que devient Oradour-sur-Glane ?

Photos : que devient Oradour-sur-Glane ?

Photos : que devient Oradour-sur-Glane ?

Photos : que devient Oradour-sur-Glane ?

Photos : que devient Oradour-sur-Glane ?

Photos : que devient Oradour-sur-Glane ?

Photos : que devient Oradour-sur-Glane ?

Photos : que devient Oradour-sur-Glane ?

Photos : que devient Oradour-sur-Glane ?

Autres diaporamas

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité