Mylène Troszczynski a diffusé mercredi sur son compte Twitter une photographie mensongère, repérée par Les Décodeurs du Monde.

© Twitter

"Le port du voile intégral est censé être interdit par la loi". Voilà ce qu’a indiqué mercredi Mylène Troszczynski, eurodéputée du Front national, dans un tweet accompagné d’une photo que l'élue fait dater de décembre 2014. Le cliché montre une douzaine de femmes portant le voile intégral, attendant, selon l’eurodéputée, devant le local de la Caisse d’allocations familiales de Rosny-sous-Bois.

Mais il s’agit en réalité d’un photomontage qui circulait déjà il y a un an sur Internet. La photo originale a été retrouvée par Les Décodeurs du Monde : elle a été prise au Royaume-Uni. En effet, on peut apercevoir sur la gauche du cliché un panneau typique du métro de Londres. Le logo de la CAF a été grossièrement ajouté sur le montage.

Depuis la révélation du Monde, Mylène Troszczynski a supprimé son tweet et modifié ses paramètres sur Twitter, pour que seuls ses abonnés "acceptés" puissent accéder à ses messages.

Marine Le Pen a défendu l’eurodéputée

Publicité
Invitée ce jeudi de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV, la présidente du Front national est venue en aide à Mylène Troszczynski. Interrogée sur ce photomontage mensonger, elle a répondu : "Non mais excusez-moi, Monsieur Bourdin, on sait très bien que la précipitation sur internet fait qu’on ne vérifie pas toujours les sources, l’erreur est humaine". Marine Le Pen est même allée plus loin en déclarant "recevoir des photos" de femmes intégralement voilées "tous les jours".

Vidéo sur le même thème - Le parti pris d'Hervé Gattegno: "Le Front national est le premier parti incendiaire de France !" - 17/09 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité