Des extraits d'un reportage, datant des années 80, sur le fondateur du Front national ont été publiés. Le député européen y multiplie les déclarations provocantes. 

Le site Buzzfeed a publié des extraits d'un documentaire inédit consacré à Jean-Marie Le Pen, tourné entre 1987 et 1988. Ce film, réalisé par Pierre Jouve et Ali Magoudi, sera diffusé par le chaîne Public Sénat ce samedi, à 22 heures (voir la bande annonce ci-dessus).

Ces images montrent le fondateur du Front national dans l'intimité. L'homme revient sur son enfance ainsi que sur sa vie politique.

Selon Pierre Jouve, TF1 n'a pas souhaité diffusé ce documentaire à l'époque estimant le portait fait de Jean-Marie Le Pen un peu trop sympathique : "Nous devions le vendre à TF1, mais la chaîne a beaucoup hésité avant de renoncer à cette diffusion. Elle craignait que ce portrait puisse rendre Jean-Marie Le Pen plus séduisant", rapporte Buzzfeed.

En effet, le Front national venait de franchir la barre symbolique des 10 % au élections législatives de 1986.

Des déclarations provocantes et racistes

Dans ce documentaire, Jean-Marie Le Pen tient un dicours sans filtre. Légitimant l'existence de "races" : "Ça existe, cher ami, les races, voyez-vous. Il y a les Noirs, il y a les Jaunes, il y a la race kabyle, la race arabe, bref ça existe. Vous ne croyez pas ? (...) Vous ne croyez pas qu'il y a une race juive? Je crois que c'est évident. Qui d'ailleurs protège je crois ses caractéristiques, son identité et sa pureté par l'application de règles extrêmement strictes".

Publicité
Le fondateur du Front national, que l'on aperçoit un temps faire de la planche à voile, parle des "bougnoules" et déclare que "Hitler, ce n'était rien". Il évoque également la perte de son oeil gauche à cause d'une cataracte traumatique, la mort de sa mère mais aussi des photos dénudées de son ex-femme publiées dans le magazine Playboy.

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité