Il y a un an, le Canard Enchainé publiait ses premiers articles sur ce qui allait devenir le "Penelopegate". Depuis, l’épouse de l’ancien candidat à la présidentielle est restée discrète.

Il y a eu un avant et un après. Il y a un an, quelques mois avant la présidentielle, éclatait l’affaire Fillon aussi appelée le "Penelopegate". Le Canard Enchainé dévoilait plusieurs informations faisant planer des soupçons d’emplois fictifs sur la personne de Penelope Fillon, épouse de l’ancien Premier ministre et alors candidat à la présidence. Cette Galloise de naissance, bien malgré elle au cœur de l’élection, est soupçonnée d’avoir été rémunérée comme assistante parlementaire sans avoir pourtant travaillé.

Jamais Penelope Fillon ne s’est adressée à la presse depuis le début de l’affaire, à une exception près. En mars, elle accorde une interview au JDD, dans laquelle elle affirme avoir effectué des tâches variées pour son mari.  

Depuis, Penelope et François Fillon cultivent la discrétion. Plusieurs personnes ont bien tenté de l’approcher elle, et notamment Sylvie Bommel qui lui a consacré un livre "Penelope", mais sans succès. Paris Match a aussi tenté une approche en août dernier avec un peu plus de réussite… 

 

Le quotidien a repris ses droits

Le magazine a interrogé les habitants de Sablé-sur-Sarthe, où se trouve le château du couple, et des proches. Le reportage indique que Penelope Fillon a gardé ses habitudes chez ses commerçants, et qu’avec François, ils continuent de retrouver des amis à Paris pour dîner. Elle assure toujours ses fonctions de conseillère municipale et participe aux réunions de la commission Illuminations et fleurissement. "Il pêche, elle jardine", précise la publication ajoutant que le petit dernier de leurs enfants passe souvent du temps avec sa mère. Le reste se vit calfeutré dans leur grande demeure, à l'abri des indiscrétions.

Publicité
Les deux époux, mis en examen pour détournement de fonds publics et complicité, ont toutefois été aperçus début octobre en Belgique, à Knokke-Le-Zoute pour le Grand Prix. Et si entre eux, confiait un proche à Paris Match, il n’est plus question de parler politique, la plainte pour propagation de fausses nouvelles ayant entraîné des détournements de suffrage qu’ils ont déposé à l’encontre de Canard Enchaîné a été classé sans suite. L’enquête suit son cours et les Fillon leur vie.

Vidéo : François Fillon: un an après les révélations du "Canard enchaîné", où en est l'enquête? 


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité