Covid ou pas covid, le chef de l'Etat n'a pas rendu les armes. Et il compte profiter à plein de la fin de son mandat.
Toutes les réformes qu’Emmanuel Macron veut faire en urgence avant la présidentielle

 "Le quinquennat n’est pas terminé", pourrait faire office de nouveau mantra présidentiel ; à en croire certains secrétaires d’Etat. "Le président est très raide sur ce point", confirme l’un d’entre eux dont le nom n’est pas communiqué et dont les propos sont repris par Le Parisien. Il reste, en tout et pour tout, environ sept mois avant la tenue de l’ultime élection du mandat en avril 2022. Un temps qu’Emmanuel Macron n’entend donc pas gâcher. Il est donc plus que temps de "prendre son risque", ainsi que le formulent les macronistes. Comprendre ? Agir et, quand c’est nécessaire, assumer le bras de fer politique.

Il s’agit après tout de montrer que l’hôte de l’Elysée est un réformateur ; qu’il n’a rien perdu de la superbe des débuts.

Hélas, c’est là chose ardue après de longs mois passés à lutter contre le coronavirus Covid-19. D’autant plus qu’une reprise épidémique est possible et pourrait mettre de larges bâtons dans les roues de l’exécutif. Sans compter bien sûr, le risque d’une possible fronde sociale ! Emmanuel Macron, après tout, en est coutumier. Avant la grève et les manifestation contre la réforme des retraites, il lui fallait en effet faire aux Gilets Jaunes…

Les dernières réformes du quinquennat : quels sont les plans d’Emmanuel Macron ?

Force est de constater que le président de la République travaille désormais aux dernières réformes de son (premier ?) quinquennat. La suite, si suite il y a, aura lieu à l’occasion d’une éventuelle seconde mandature. "Au printemps, on doit arriver lancés. La présidentielle sera un stop ou encore", fait en effet savoir le député La République en Marche (LREM) Roland Lescure. Récapitulatif, donc, des mesures qu’Emmanuel Macron aimerait mener de toute urgence.

1 - La réforme des retraites

1/5
1 - La réforme des retraites

C’est peut-être le chantier le plus connu d’Emmanuel Macron. Malgré les doutes et les incertitudes, le président semble toujours y revenir. Il aimerait, apparemment, réformer les régimes spéciaux et instaurer le minimum de pension à 1 000 euros.

2 - Le revenu d’engagement pour les jeunes

2/5
2 - Le revenu d’engagement pour les jeunes

Il s’agit d’une réforme concernant 1 million de Françaises et de Français. "Ce sera la grande mesure sociale du quinquennat", estiment d’ailleurs certains conseillers. Pour l’heure, ce revenu d’engagement doit encore être présenté par le président. Il s’agit à priori d’un dispositif visant à les guider vers l’emploi via contrat.

3 - La réforme de de l’Assurance chômage

3/5
3 - La réforme de de l’Assurance chômage

Autre chantier important de cette fin de quinquennat, la réforme de l’Assurance chômage compte son nombre de détracteurs ; parmi lesquels l’économiste marqué à gauche Thomas Porcher, qui a eu l’occasion d’en débattre avec la ministre du Travail. Par le passé, elle a été suspendue en référé par le Conseil d’Etat.

4 - La transformation de l’Union européenne

4/5
4 - La transformation de l’Union européenne

Le 1er décembre 2021, l’exécutif devrait aussi faire part de ses projets relatifs à l’Union Européenne. Après tout, le président de la République doit en prendre la tête pour six mois. Plusieurs sujets sont déjà connus : la question du salaire minimum européen, des travailleurs étrangers, du climat…

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.