Le maire de Kyoto (Japon) a gêné le Premier ministre en le présentant comme "le futur président français". Avant lui, d'autres ont cru voir dans Manuel Valls un futur chef d'Etat.
AFP

Le maire de Kyoto (Japon) gêne Manuel Valls

En visite au Japon, le Premier ministre a reçu dimanche un hommage pour le moins gênant de la part du maire de Kyoto, Daisaku Kadokawa, qui a assuré que Manuel Valls reviendrait dans sa ville à l'avenir en tant que "futur président de la République". Visiblement troublé au moment de la traduction, le Premier ministre a fait un petit signe "chut" avec son index en se tournant vers le maire japonais.

Participez à notre grand jeu de l'été ! Remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.