Quel regard Emmanuel Macron porte sur ceux qui composent l’exécutif ? Le chef de l’Etat aurait fait quelques confidences à ses proches à propos de Gérard Collomb, Gérald Darmanin ou encore Muriel Pénicaud.

Jupiter et ses satellites. Le Canard Enchainé, en kiosque ce mercredi, se fait l’écho de quelques indiscrétions concernant le regard que porte le président Emmanuel Macron sur son exécutif, et ce dernier n’hésite pas à varier les appréciations…

Du côté des bons élèves, Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, peut respirer. Son action est jugée plutôt consciencieuse : elle "s’occupe bien de ses dossiers", ainsi que le rapporte BFM. Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, apparaît comme un véritable atout et, toujours selon le journal satyrique, Emmanuel Macron loue ses qualités de "bon porte-parole" et de "bon politique".

Parmi les bons élèves figure également Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, jugé comme "un type carré, sérieux, qui prend les dossiers les uns après les autres". En revanche, Emmanuel Macron semble avoir un chouchou en la personne de Gérard Collomb. Le ministre de l’Intérieur, macroniste convaincu depuis le début, a les faveurs du président de la République qui estime avoir "un lien affectif" avec l’ancien maire de Lyon.

Doit faire ses preuves

 Certains ont plus de choses à prouver au nouveau chef de l’Etat, c’est notamment le cas de Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires. Celui qui a repris le cabinet après le départ de Richard Ferrand, doit visiblement se ressaisir : "Il n'a pas su défendre la politique du gouvernement en ce qui concerne les crédits aux collectivités locales ou sur l'APL".

Publicité
Quant à Gérald Darmanin, il est plutôt de question de calmer ses ardeurs. Selon le Canard Enchainé, Emmanuel Macron jugerait le ministre de l’Action et des Comptes publics "un peu tout fou" avec "une tendance à partir bille en tête".

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité