Tiphaine Auzière, la fille de Brigitte Macron aurait particulièrement agacé Daniel Fasquelle, le député LR du Pas-de-Calais. Elle s'est défendue dans un post Facebook.

Tiphaine Auzière, la fille de Brigitte Macron a tenu à répondre à la colère de Daniel Fasquelle, que ce dernier exprimait dans un article du Figaro. Elu du Pas-de-Calais, le député LR reproche à la belle-fille du président de venir court-circuiter son action politique et de mettre la "pagaille" dans sa circonscription. L’élu l’accuse de "profiter de son statut familial". 

Daniel Fasquelle est notamment agacé par la récente rencontre entre Tiphaine Auzière et le président du Tribunal de grande instance de Boulogne, mais aussi par son implication dans des dossiers concernant la pêche et l’agriculture. Sur ce dernier sujet, la fille de Brigitte Macron aurait fait "venir des députés de la majorité"."J'ai l'impression d'être revenu à l'époque de la royauté où toutes les portes s'ouvraient pour la famille du roi. Ce n'est plus La République en marche, mais la royauté en marche", commente-t-il.

Un angle sexiste

Publicité
Pas question d’en rester là pour Tiphaine Auzière. Prenant note des remarques de Daniel Fasquelle, elle a répondu sur Facebook dans un long post où elle s’estime victime de sexisme : " doit-on définir une femme par son origine familiale et un homme par sa fonction ?". Elle accuse notamment le choix éditorial fait par La Voix du Nord, qui racontait l’agacement de l’élu LR et du Bâtonnier, après sa rencontre avec le président du TGI de Boulogne. Tiphaine Auzière évoque également sa fille, Elise, qu’elle exhorte "chaque jour à lutter contre ce sexisme ordinaire, pour accomplir, à l’égal de ton frère, le destin qui sera le tien".

Celle qui est référente En Marche dans le Pas-de-Calais assure qu’elle a agi en tant que "citoyenne engagée" et "bénévole". "Les fondements même de notre République semblent nous exhorter, associations, élus, citoyens à s’investir au service de l’intérêt général. La défense de notre justice, notamment garantir son accès pour tous les justiciables, relève de cet intérêt général et mérite l’investissement de tous", écrit-elle. A La Voix du Nord, elle avait également expliqué avoir rencontre le président du TGI en tant qu'animatrice locale d'En Marche. 

Et aux tacles lancés par Daniel Fasquelle, Tiphaine Auzière répond par l’ego : "Est il utopiste de penser que mon député pourrait travailler pour la circo plutôt qu’utiliser la circo au service de son égo ?". Présente sur la liste opposée à celle de l’élu LR pendant les législatives, Tiphaine Auzière, avait déjà suscité l'agacement de Daniel Fasquelle en octobre dernier après sa rencontre avec le préfet du Pas-de-Calais.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité