Alors que Thomas Thévenoud est de nouveau en odeur de sainteté au PS, retour sur tous ces hommes politiques qui sont tombés en disgrâce avant de renaître politiquement
AFP

Thomas Thévenoud

© AFP

Ephémère secrétaire d'Etat en 2014, Thomas Thévenoud avait été démissionné de son poste après des retards de paiement dans ses impôts, et ce alors que l'affaire Cahuzac était encore dans toutes les têtes. A l'époque, il avait expliqué souffrir de "phobie administrative". Evincé du Parti socialiste après cette affaire, l'ancien secrétaire d'Etat avait récupéré son poste de député de Saône-et-Loire, au grand dam des socialistes et de l'opinion publique.

Mais le temps des déboires semble fini pour Thomas Thévenoud qui, selon Le Parisien, ne serait plus indésirable chez les socialistes. "Vendredi soir, le député a rencontré des militants de deux sections PS de sa circonscription à Taizé, la capitale de... l'œcuménisme. Dans les milieux socialistes, il se dit que Thévenoud, qui n'est plus encarté au PS, serait le seul à pouvoir conserver la circonscription à gauche en 2017", révèle le quotidien. Ainsi, l'état-major du PS songerait à ne placer aucun candidat socialiste face à lui pour lui faciliter la tâche lors des législatives en 2017.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.