Depuis sa nomination, la porte-parole du gouvernement cristallise les remarques désobligeantes d'un certain nombre d'hommes politiques. Celles-ci se révèlent parfois violentes.
AFP

Elle n'est au gouvernement que depuis trois mois, et elle suscite déjà une tempête de critiques venues de personnalités classées à droite. Sibeth Ndiaye, nommée porte-parole du gouvernement d'Emmanuel Macron en mars 2019, n'a pas que des amis en politique.

En effet, selon certains, son style (notamment vestimentaire) détonne. Son goût pour les couleurs vives a suscité de vives railleries. On lui repproche notamment sa trop grande décontraction. D'après ses adversaires, cités par Le Figaro, ces tenues vestimentaires ne seraient pas dignes d'une porte-parole du gouvernement.

Sibeth Ndiaye : des critiques piquantes, parfois violentes

Ces reproches se révélent parfois pour le moins piquants, voire violents. Sur Twitter, la députée européenne et ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, Nadine Morano, moque ainsi les "tenues de cirque" d'une "Sénégalaise très bien née". Sibeth Ndiaye est en effet la petite-fille d'un tirailleur sénégalais pupille de la nation. Elle revendique également, par sa mère, des origines togolaises et allemandes.

Le style vestimentaire de la porte-parole du gouvernement n'est également pas du goût de Jordan Bardella, vice-président du Rassemblement National et lui-même ancien porte-parole du parti. Sur France 2, il a reproché à Sibeth Ndiaye d'être "habillée comme une télétubbies".

"Lorsqu’on est porte-parole du gouvernement, on doit avoir un peu de tenue.", a-t-il ajouté.

Sibeth Ndiaye n'a pas manqué de réagir et a dénoncé des propos "de toute évidence" racistes. Ce qualificatif a lui aussi provoqué la colère de ces adversaires de droite. Le député Les Républicains du Vaucluse Julien Aubert a ainsi réagi sur Twitter :

"L’hystérie autour des propos de Nadine Morano est incroyable. Les censeurs continuent à traquer le racisme là où il n’est pas. Moi aussi je pense que Sibeth Ndiaye s’habille n’importe comment".

La député LR de Haute-Savoie Virginie Duby-Muller, assure elle aussi que les accusations de racisme n'ont pas lieu d'être. Sur Twitter, elle a rappelé que les femmes politiques de droite et issues de l'immigration Rama Yade et Rachida Dati avaient toujours privilégié des tenues classiques et élégantes.

L'avocat de Nadine Morano a assuré qu'il n'excluait pas des poursuites judiciaires contre ces accusations de racisme. "Il faut essayer d’élever un petit peu le débat et ne pas se rouler dans la fange avec ceux qui s’y complaisent", a déclaré Ndiaye à l'encontre de ses détracteurs.

Vidéo : Nadine Morano: "elle [Sibeth Ndiaye] sait ce qu’elle fait, c’est de la démagogie, elle se victimise"

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.