L'exonération totale de la taxe d'habitation qui devait être effective en 2022 va t-elle être reculée à 2023 ? Un message de Gérald Darmanin posté sur Tweeter sème le doute et crée un tollé sur la toile.
Gérald DarmaninAFP

La taxe d'habitation supprimée pour tous les Français en 2023 ? Cette annonce avait déjà été faite par Edouard Philippe en juin dernier. Le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin n'a fait que confirmer cette information ce jeudi 22 août 2019 sur le réseau social Tweeter. C'est un an plus tard que ce qu'avait promis Emmanuel Macron, écrit Les Echos. Ce tweet a provoqué la colère des Français sur les réseaux sociaux.  

La taxe d'habitation sera supprimée en 2023 au lieu de 2022

Le message de Gérald Darmanin signifie donc, que la dernière phase de suppression se fera pour un tiers du montant en 2021 et un autre tiers en 2022, pour aboutir à l’exonération totale en 2023. Pourtant, le président de la République avait annoncé l’automne dernier une suppression "d’ici à 2022".

Le ministère assure que le gain moyen sera de 723 euros par ménage et par an. Quand bien même, les internautes ne sont pas satisfaits de ce changement de date. En effet, l'année correspond à la fin du mandat du chef de l'Etat.

D'ailleurs, certains utilisateurs comme la fiscaliste Virginie Pradel mettent ce détail en avant : “Sans surprise, le gouvernement repousse la suppression totale de la taxe d’habitation à 2023, soit après la fin du quinquennat (qui y croit encore ?)”.

Un autre citoyen français ajoute un message similaire sur le réseau social :

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.