Le Premier ministre a annoncé de nouvelles mesures sur la taxe d'habitation. Elles concerneront une partie des ménages et se feront de manière incrémentale.
AFP

Redonner du pouvoir d’achats aux pauvres et aux classes moyennes, oui mais pas que. 80 % des Français bénéficient depuis 2018, d’une diminution de leur taxe d’habitation d’environ un tiers chaque année, rappelle le numéro 1 du gouvernement sur Franceinfo. Elle sera d’ailleurs entièrement supprimée en 2020.

Une mesure qui concerne finalement l’ensemble de la population, puisque les 20 % restant verront également cet impôt diminuer de manière progressive jusqu’à sa suppression, confirme Edouard Philippe ce jeudi 17 mai.  

Publicité

Une suppression qui prendra plus de temps

Cela "prendra un petit peu de temps. On a supprimé les 80 % en trois fois, on supprimera les 20 % suivants en plusieurs fois", ajoute-t-il sur le plateau de Franceinfo.

Publicité

L’objectif du gouvernement est d'abord  "que les classes moyennes puisse ressentir plus fortement la baisse d’impôt sur le revenu", puis "de supprimer la taxe d'habitation et de la remplacer pour financer l'action des communes (…) par une ressource stable".

Celle-ci fera l’objet de "discussions très intenses avec les collectivités territoriales afin que le dispositif soit clairement établi", précise le Premier ministre au micro de Franceinfo. Les modalités techniques, quant à elles, seront discutées lors du projet de loi de finance.

Publicité

"Cette question n’est pas d’actualité"

La redevance audiovisuelle, comprise dans la taxe d’habitation continuera t-elle d'exister ou sera t-elle supprimée comme l’a proposé le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin ? Comment sera financé l'audiovisuel à l'avenir ? 

Edouard Philippe a admis que "compte tenu de la suppression à terme de la taxe d’habitation, il faudra qu’on se pose la question du financement de l’audiovisuel et peut-être de la redevance". Il ajoute cependant que "cette question n’est pas d’actualité pour le moment". 

Le Premier ministre insiste : "les impôts des Français vont diminuer massivement en 2019". Il émet le souhait de faire en sorte que les "concitoyens qui travaillent voient leur pouvoir d'achat augmenter" et précise que c’est "un objectif extrêmement clair du gouvernement". 

Publicité

 Vidéo en lien avec le sujet : Taxe d'habitation : faites-vous partie des plus chanceux selon votre département ?