Elle est présente à toutes les réunions ou presque, n'hésite pas à l'aider à rédiger ses discours et a même fait peur à certains de ses conseillers... Mais quel est vraiment le rôle de Brigitte Macron à l'Elysée ?

Emmanuel Macron doit aller s’exprimer au micro de Jean-Pierre Pernaut (TF1), ce jeudi 12 avril dans un petit village de l’Orne. Un choix qui a surpris, mais qui s’inscrit dans un plan communication mûrement réfléchi. Avec cette interview, dont certains observateurs n’hésitent pas à rappeler le caractère très théâtral, le président espère renouer avec les Français malgré les difficultés qu’il rencontre actuellement. Toutefois, comme le souligne Closer, il n’a peut-être pas eu l’idée tout seul… Pour Maëlle Brun, journaliste et auteure de Brigitte Macron, l’affranchie (Editions l’Archipel, publié en janvier 2018), il n’est pas impossible que la première dame ait joué un rôle dans la programmation de cet entretien. "On peut effectivement supposer que Brigitte Macron a joué un rôle : elle semble bien connaître Jean-Pierre Pernaut puisqu’elle l’a rencontré en novembre et qu’il est un client régulier de la chocolaterie Trogneux", indique-t-elle au micro de Planet. "Il est probable qu’elle ait soufflé un mot positif à son mari à propos de cette interview, même s’il n’avait pas besoin d’elle pour connaître le 13h de TF1. C’est une institution."

Dans le cadre de ce face à face, organisé dans une école élémentaire de Berd’huis, le rôle de Brigitte Macron ne fait que l’objet de suppositions. Toutefois on sait l’impact qu’elle a, d’une façon plus générale, sur la communication de son mari. "Brigitte Macron conseille énormément son époux, et ce n’est pas quelque chose de récent. Depuis 20 ans, elle le guide, elle l’inspire et elle l’influence. Déjà quand il était ministre de l’économie, elle participait aux réunions des conseillers d’Emmanuel Macron. Elle a aussi beaucoup travaillé ses discours", souligne l’auteure. "Elle continue aujourd’hui, d’ailleurs. Elle est présente à toutes les réunions et s’exprime sur toutes les thématiques où elle se sent une légitimité. Pour des sujets techniques comme l’économie, elle se met naturellement en retrait. En revanche, là où elle a une sensibilité, comme c’est le cas pour la communication, elle est là", décrit l’écrivaine, qui rappelle qu’avant d’être professeure, Brigitte Macron a été attachée de presse, pendant un temps.

Brigitte Macron, spin doctor de son époux ?

De là à dire de la première dame qu’elle est la spin doctor du président de la République, il n’y a qu’un pas. Un pas qui ne semble pas hors de propos, pour Maëlle Brun. "Le choix de mots ne me semble pas aberrant. Elle a un rôle indéniable dans la communication de son époux et de celle de leur couple. Contrairement à d’autres conjoints de politiques, elle s’exprime de son propre chef dans les médias", souligne la journaliste qui rappelle également que Brigitte Macron est la mieux placée pour parler du chef de l’Etat. "Elle le connaît depuis sa tendre adolescence. A certains égards, elle a toujours fait partie de sa vie. Forcément, elle a contribué à le façonner, intellectuellement et politiquement."

L’influence de la première dame sur la stratégie présidentielle, quoique souvent minimisée par les premiers concernés, a même fait peur à certains conseillers d’Emmanuel Macron. "Régulièrement, il dit qu’elle n’est pas sa conseillère. Elle n’a probablement pas plus de poids qu’eux, mais les proches que j’ai rencontré au cours de mon enquête m’ont assurée du fait qu’elle le conseillait. Il leur arrive de faire des débriefing au milieu de la nuit, par exemple", explique la biographe non-officielle de l’ancienne enseignante. "Pendant la campagne présidentielle, certains conseillers en communication la trouvaient trop présente auprès du candidat. Ils se sont sentis mis de côté."

Un couple très fusionnel

Publicité
Cette prévalence apparente de Brigitte Macron, qui ne remplace tout de même pas les conseillers du président, n’est pas sans explication aux yeux de Maëlle Brun. "D’abord, je pense qu’elle a une vraie sensibilité sur ces sujets. En outre, leur couple est très égalitaire, donc elle est toujours à ses côtés", déclare la journaliste qui n’hésite pas à invoquer l’histoire commune des Macron pour justifier cette configuration de couple. "C’est un couple en échange constant, qui a dû faire face à une situation de paria au début de leur histoire. En conséquence, ils se sont repliés sur eux. C’est probablement aussi de là que vient leur relation très exclusive, fusionnelle même."

Vidéo : Macron, loi Travail... les premiers extraits du livre de François Hollande


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité