L'ancienne candidate aux présidentielles de 2007 pourrait siéger à la table du Conseil des ministres dans un futur proche, selon le quotidien Libération.
© AFPAFP

© AFP

Le retour en grâce de Ségolène Royal semble se préciser. La présidente (PS) du conseil régional de Poitou-Charentes ferait son entrée dans le futur gouvernement en cas de remaniement. C'est ce qu'assure Libération dans son édition de vendredi.

Favorite pour succéder à Manuel Valls

L'arrivée de Ségolène Royal dans l'équipe gouvernementale serait décidée depuis quelques temps dans les hautes sphères de l'Elysée. François Hollande a " tranché " selon un proche du chef de l'Etat cité par le quotidien. L'entourage de l'ancienne candidate aux présidentielles 2007 a également confirmé l'information dans les colonnnes de Libération : " C'est réglé depuis quelques temps. Le quinquennat se joue dans les mois qui viennent, c'est maintenant qu'elle peut être utile ". De son côté, l'interessée nie avoir une ambition ministérielle, tout en restant à l'écoute des propositions. Réclamée par une majorité des Français,  qui souhaite la voir remplacer Manuel Valls au ministère de l'Intérieur, Ségolène Royal pourrait revenir sur le devant de la scène politique. Reste maintenant à officialiser son intronisation dans l'exécutif. Un membre du gouvernement préfère cependant relativiser la nouvelle, affirmant que la décision de François Hollande ne se ferait " qu'au tout dernier moment ".

Vidéo : Quand Ségolène Royal sauve un agriculteur

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.