Le président de la République profiterait de la popularité de son ex-compagne, ministre de l’Écologie, pour reconquérir le cœur des Français. D’aucuns affirment même qu’ils seraient le véritable couple exécutif de la France.

Serait-ce le retour en grâce de celle qui était jadis dans le viseur du couple Hollande-Trierweiler ? En visite aux Antilles avec le président, la présence de Ségolène Royal a en effet été très remarquée.

Le suivant, quelques pas derrière lui, la numéro trois du gouvernement s’invite devant les caméras et les photographes présents tandis que le président, en pleine opération reconquête, se complait dans des bains de foule.

Et sa présence n’aurait rien d’un hasard. L’ancienne compagne du président jouit en effet d’une popularité que celui-ci n’a pas et dont il aimerait, tel un marin dans le creux de la vague, pouvoir tirer bénéfice. "Elle fait partie des ministres expérimentés, déclare un conseiller élyséen au Figaro. Elle a été candidate à la présidentielle, ce qui témoigne d'un lien particulier avec le peuple français. Tout cela se traduit dans sa manière de travailler, dans son lien avec l'exécutif. Son style, sa popularité rejaillissent en outre sur le président. Pour lui, c'est une force."

"Leur couple dirige la France"

Plus qu’une force, Ségolène Royal se déclare être "la vigie" de Hollande, dans une interview à l’Obs qui titre pour l’occasion "Ségolène Royal, la vice-présidente". Un surnom flatteur que beaucoup lui affublerait dans les coulisses, à côté de "présidente" ou de "Hillary", en référence à la femme de l’ancien président états-unien, Bill Clinton, aux ambitions présidentielles affichées.

En plus de cette une, le ministre de l’Ecologie est également à l’affiche de VSD qui titre en dessous d’une photo montrant Hollande et Royal assis, en majesté : "Leur couple dirige la France". Et Michèle Delaunay, ancien ministre déléguée aux Personnes âgées, de confier : "Ils sont évidemment vraiment partenaires et profondément complices dans la gestion du pays". L’hebdomadaire révèle en outre que l’ancien couple se réunit, souvent le dimanche, entouré de ses enfants pour déjeuner, sans que cela pose problème à Julie Gayet.

Publicité
Un membre de la délégation présente aux Antilles résume la situation : "Ils s'utilisent l'un l'autre. Elle, pour être reconnue, après avoir eu l'impression d'avoir été «cornerisée». Lui, pour réinstaller l'image d'un personnage apaisé."

Vidéo sur le même thème : Ségolène Royal affirme qu'elle ne quittera pas le ministère de l'Ecologie

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité