Depuis les attentats qui ont frappé la France il y a trois semaines, la sécurité autour du président François Hollande a été considérablement renforcée. Découvrez ce qui a changé.
AFP

Les attaques terroristes qui ont récemment visé la France ont conduit à la mise en place d’un protection policière pour certaines personnalités et au renforcement d’un système déjà existant pour d’autres. C’est le cas de François Hollande. Déjà très protégé du fait de sa fonction présidentielle, le chef de l’Etat fait désormais l’objet de beaucoup plus d’attention de la part de son service de sécurité.

Ainsi que le rapporte Europe 1, les policiers en faction autour de l’Elysée et les gendarmes qui travaillent à l’intérieur du palais présidentiel sont désormais lourdement armés. Ceux-ci sont notamment équipés de fusils mitrailleurs et de gilets par balles, détaille la radio. Toujours très sécurisée, la portion de la rue du Faubourg Saint-Honoré qui passe devant la résidence du président a même été fermée à la circulation. Plus aucun véhicule n’est autorisé à circuler devant et le nombre de forces de l’ordre en faction sur cette portion ont été augmenté. A lire aussi – Une policière volontairement renversée devant l’Elysée, à ParisSa voiture doit "toujours être en mouvement"Toujours selon les informations d’Europe 1, les déplacements de François Hollande font aussi l’objet d’une attention toute particulière. "Des motards, plus nombreux qu’avant, assurent la fluidité du trafic" avant le passage du véhicule présidentiel et sa voiture "doit rouler plus vite", aurait confié son entourage à la radio. L’objectif de membres de sa sécurité : que la voiture "soit toujours en mouvement", aurait-il précisé.  A lire aussi –François Hollande et Julie Gayet : des voitures banalisées pour rester discrets ?Des mesures de précaution qui s’avèrent quelque peu contraignantes pour François Hollande. Lui qui n’aimait pas que des motards lui ouvre la route doit désormais s’y plier bon gré, mal gré, relate Europe 1. Sécurité oblige.

Vidéo sur le même thème - François Hollande : "Mon premier devoir c'est d'assurer la sécurité de la France"

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.