Les députés se plaignent de leurs conditions de travail : Jean-Luc Reitzer

Ce député Les Républicains (LR) s’est récemment attiré les foudres de l’opinion en se plaignant du statut de parlementaire. Toutefois, à ses yeux, ce ne sont pas tant les conditions de travail qu’il faut pointer du doigt que les multiples contrôles qui pèsent sur les députés.

En effet, aux yeux de cet élu, c’est l’injonction à sans cesse plus de transparence qui poserait vraiment problème. Les multiples mesures en faveur de la transparence de la vie publique prises depuis l’affaire Cahuzac l’agacent considérablement. "Nous ne sommes pas des truands", assène-t-il. "On passe son temps maintenant à collecter les factures, les notes de restaurant et autres. (…) Moi je ne m’en occupe pas, c’est mon épouse qui fait tout mais je sais que quand elle doit le faire, elle passe un mauvais quart d’heure", raconte-t-il estimant que lui et ses confrères sont trop contrôlés.

Autre soucis selon lui : le montant du salaire des députés, trop faible selon lui. Et Jean-Luc Reitzer de pointer du doigt les députés qui continuent d’exercer une activité en plus de leur mandat. "Dans votre travail, est-ce que à un moment vous ne vous êtes pas dit que finalement, si beaucoup de députés travaillent encore à côté c’est peut-être parce qu’ils ne sont pas bien payés", s’enquiert-il, comme le rappelait Planet.

Par ailleurs, une indemnité plus forte aurait l’avantage de limiter les difficultés rencontrées par certains des "petits nouveaux" entrée à l’Assemblée nationale après l’élection d’Emmanuel Macron. Jean-Luc Reitzer pense notamment à la député La République en Marche (LREM) anonyme qui se plaignait de devoir "manger pas mal de pâtes". Enfin, un plus fort salaire permettrait, à ses yeux, de mieux "lutter contre les tentations", comme la "corruption" ou "les mauvais esprits qui peuvent traîner ici où là".

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.