Qui sont les ministres qui pourraient menacer le chef de l’Etat ?

Gérald Darmanin, Bruno Le Maire, Jean Castex… Autant de noms susceptibles d’inquiéter le président de la République en cas de retournement de veste ? Pas nécessairement, estime encore une fois Christophe Bouillaud. “Aucun d’entre eux ne peut, à très court terme, se retourner contre Emmanuel Macron. D’une part, parce qu’il leur faudrait le courage de dénoncer les erreurs du chef de l’Etat, d’autre part parce qu’il leur faudrait un sujet de désaccord marqué pour pouvoir espérer l’égratiner”, analyse le chercheur.

“Olivier Véran, en tant que ministre de la Santé, pourrait démissionner avec pertes et fracas et causer des dommages considérables au président de la République, s’il reproduit la manœuvre de Nicolas Hulot, par exemple. Jean Castex aussi pourrait opter pour une stratégie similaire, mais il manque encore de notoriété pour frapper aussi fort. Cependant, dans tous les cas, l’impact ne serait pas le même si cela survient après un remerciement décidé par Emmanuel Macron…”, poursuit le spécialiste.

D’autant, soutient-il, qu’aujourd’hui les conseillers ministériels et les membres de cabinets comptent bien davantage que les ministres eux-mêmes. Une conséquence mécanique de la fatigue du pouvoir ? Peut-être. Explications…

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.