Sommaire

Emmanuel Macron attend : une politique qui fait monter le Rassemblement national ?

"Si Emmanuel Macron n'est pas le premier à jouer la stratégie du pourrissement, il en a cependant fait une marque de fabrique. Il est le seul à la pousser aussi loin", estime pour Planet le politologue Christophe Bouillaud. "A droite comme à gauche, la crainte de perdre une partie de l'électorat populaire, et donc forcément de jouer sa réélection, ont plus d'une fois freiné les réformes. Le gouvernement actuel ne semble pas s'embarrasser de telles craintes", indique le chercheur.

Et pour cause ! Selon lui, le fondateur d'En Marche ! a déjà tiré un trait sur les votes issus des classes populaires. Cet électorat étant déjà perdu, superflu, rien ne sert de le contenter. "Malheureusement pour le président, se recentrer sur un pré-carré composé des retraités, des cadres supérieurs du privé ou de quelques chefs d'entreprises bien payés pourrait engendrer de mauvaises surprises à long terme", alerte encore une fois l'enseignant.

De celles qui portent le Rassemblement national au plus hautes fonctions de l'Etat ? Ce qui est sûre, c'est que la formation de Marine Le Pen pourrait profiter de la situation actuelle. "Cette réforme des retraites risque d'être elle aussi perçue comme une mesure anti-sociale, à l'instar de la casse de l'assurance-chômage par exemple. Elles s'accumulent et peuvent donner aux classes populaires le sentiment d'être privé de tout avenir. Ce qui profite au RN (ex-FN)", explique-t-il.

La connexion n'est pas si obscure que certains pourraient le prétendre, de prime abord. "Ces réformes engendrent, chez les plus démunis un réel pessimisme. Tous ne vont pas manifester mais ils sont nombreux à se sentir écrasés. Or, le RN n'est plus seulement le parti anti-immigration, c'est aussi celui du déclin. De ceux qui ne croient plus en l'avenir. Sans même avoir à se positionner, il est perçu comme le parti défenseur des prolétaires, au détriment de la gauche. Le vrai risque pour Emmanuel Macron, c'est donc celui d'une victoire à la Pyrrhus", résume le professeur à Sciences-Po. 

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.