Certains calculs laissent à penser que la pension d'Emmanuel Macron pourrait grimper jusqu'à 17 500 euros. Des chiffres souvent inexacts, mais qui ont de quoi faire tiquer... Explications.

Emmanuel Macron touchera-t-il vraiment 17 500 euros de retraite ?

"On est à quel level de régime spécial", questionne Mathieu Le Crom, journaliste indépendant et fondateur de la page Perspicace ?. C'est sur ce blog Facebook qu'il s'offusque de la retraite que devrait, selon lui, percevoir le président de la République. "En 2022, Emmanuel Macron aura 45 ans et sera le plus jeune retraité de France", poursuit-il avant de détailler son calcul. Avoir été chef de l'Etat lui accorderait une pension de 6000 euros mensuels, auxquels s'ajoutent, explique le journaliste, 11 500 euros chaque mois, émoluments perçus au titre de sa présence au Conseil constitutionnel. Au total, le locataire de l'Élysée pourrait donc compter sur quelque 17 500 euros pour subvenir à ses besoins, passé la fin de son (ou de ses) mandat.

Une somme d'autant plus problématique qu'elle est très inexacte, révèle LCI. En effet, dans le détail, la rémunération perçu par le président au terme de son exercice est fixée par le cadre légal. Comme le dispose l'article 19 de la loi n° 55-366 du 3 avril 1995, son montant est "égal à celui du traitement indiciaire brut d'un conseiller d'Etat en service ordinaire". Soit 6220,96 euros brut, ce qui correspond à 5200 euros nets, environ. A titre de comparaison, pointe L'Express sur la base des chiffres de la Drees, la pension moyenne en France s'établit à 1400 euros nets à la fin de l'année 2017.

Sur un an, Emmanuel Macron touchera donc près de 75 000 euros. Et pour prétendre à une telle rémunération, il n'aura pas à afficher le moindre montant de cotisation ou une quelconque condition de durée à la tête du pays. Cette somme ne varie pas selon le nombre d'années passées à diriger la France.

Cependant, le chef de l'État n'en profitera pas immédiatement à l'issue de ses missions. Il devra attendre d'avoir 60 ans pour que cette dotation lui soit finalement versée. S'il n'est pas réélu – ou ne se représente pas – au terme de ce premier quinquennat, Emmanuel Macron n'aura que 44 ans à la fin de son mandat présidentiel. Il lui faudra donc patienter 16 ans durant.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.