Deux membres du gouvernement vont être remplacés lors du remaniement annoncé la semaine prochaine. Qui sont-ils ? 

Le remaniement ministériel qui aura lieu la semaine prochaine vise à combler le départ de la ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso, ainsi que le poste de Carole Delga, la secrétaire d'Etat chargée du Commerce et de l'Artisanat.

Geneviève Fioraso, ancienne professeure d'Anglais, s'est investie tardivement dans la politique. Militante socialiste depuis 1986, elle a été élue députée de l'Isère en 2007, mandat qu'elle a ravi à la droite.

Dès l'arrivée au pouvoir de François Hollande en 2012, Geneviève Fioraso a été nommée ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. En 2014 elle est maintenue dans le gouvernement de Manuel Valls comme secrétaire d'Etat chargée de l'Enseignement supérieur et de la Recherche auprès de la ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem.

Dans un communiqué officiel daté du 4 février 2015, Geneviève Fioraso a annoncé qu'elle "réduirait ses activités au cours des semaines à venir pour des raisons de santé". Le 5 mars dernier, elle a présenté sa démission : "Mon état de santé est incompatible avec la fonction de ministre et il est impossible d’être ministre à temps partiel. Je ne peux pas à la fois me soigner, ce qui demande de l’énergie et exercer mon activité (...) Les médecins me disent qu’il faut que je me consacre aux soins", explique-t-elle au JDD.

Carole Delga se lance dans les élections régionales

Pour une toute autre raison, Carole Delga a également annoncé son départ du gouvernement. En effet, la secrétaire d'Etat chargée du Commerce, de l'Artisanat et de la consommation souhaite se consacrer aux élections régionales en Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées : "En accord avec le président de la République et le premier ministre, la semaine prochaine, je quitterai le gouvernement", a-t-elle déclaré en début de semaine sur iTélé.

En 2012, élue députée au premier tour des élections législatives en Haute-Garonne, elle a été nommée secrétaire d'Etat par Manuel Valls en juin 2014.

Des femmes comme possibles remplaçants

Publicité
Si aucun nom n'a pour le moment fuité, Carole Delga s'est dit persuadée que leurs successeurs seront des femmes : "Le président de la République est très attaché à la parité (...) Je suis certaine que la parité sera respectée, le signal est important".

Vidéo sur le même thème - Qui sont les "intouchables" en cas de remaniement ? 

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité