Alors que le Front National est sorti grand vainqueur du premier tour des élections régionales, le président socialiste estimerait en coulisses que ce résultat "est positif pour lui". Une réaction quelque peu surprenante.
AFP

Au lendemain du premier tour des élections régionales, lequel s’est soldé par une nette victoire du Front National qui a totalisé plus de 28% des suffrages au niveau national, le président François Hollande ne serait ni déçu ni accablé, mais plutôt content. En effet, ainsi que le rapporte Europe 1 ce mardi matin, en coulisses, le chef de l’Etat y verrait "un résultat favorable à la gauche" et même "positif pour lui".

"Pour le président le calcul est simple"Silencieux depuis l’annonce des résultats dimanche soir, le chef de l’Etat suivrait pourtant tout en coulisses. Et là, entouré de ses plus proches collaborateurs, François Hollande n’hésiterait pas à livrer le fond de sa pensée. "Dès dimanche soir, devant quelques conseillers, il a noté que la gauche pouvait conserver cinq ou six régions, quand la droite, elle, n’a aucune certitude d’en arracher une", explique ainsi la radio, qui confirme que "c’est bien lui qui a donné son feu vert au retrait des listes socialistes dans les régions où elles sont arrivées en troisième positions, quand le Front National est sorti en tête". Alors que le patron des Républicains a refusé tout retrait et toute fusion de liste avec la gauche au second tour, cette dernière a décidé de retirer ses listes dans les régions "à risque face au FN". Une décision qui peut prendre des allures de sacrifices mais qui, toujours d’après les informations de la radio, répondrait en réalité à une véritable stratégie.

A lire aussi -Régionales 2015 : Manuel Valls appelle clairement à voter pour la droite

"Pour le président le calcul est simple, développe encore Europe 1 qui cite un proche de François Hollande : "si on garde plus de régions que prévu, ce sera grâce à lui. Si le Front National gagne des territoires, ce sera la faute de Nicolas Sarkozy. Et nous n’aurons plus besoin de le dire, ses amis Fillon et Juppé se chargeront de le faire pour nous".

En vidéo - "Manuel Valls veut faire exploser le PS"

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Impressionnante sortie de piste d'un avion de la Patrouille de France