Le Canard Enchainé révèle ce mercredi que l’UMP aurait réglé des factures de téléphones appartenant à Rachida Dati et ce, à hauteur de 10 000 euros par an. Une information que l’ex-garde des Sceaux a vivement démentie.

©AFP

AFP

Les résultats de l’audit financier commandé par l’UMP ont été présentés mardi soir aux ténors du parti. Et alors que les commentaires de ces derniers se font rares, le Canard Enchaîné révèle ce mercredi que les conclusions ont notamment montré que Rachida Dati se serait fait défrayer des dépenses indues. Selon l’hebdomadaire satirique, la maire du 7e arrondissement se serait en effet fait rembourser les factures de ses deux téléphones. Le tout pour un montant avoisinant les 10 000  euros par an. Soit un montant mensuel de plus de 830 euros.

Des billets de train, d’avion, etc…
Outre ses factures téléphoniques, Rachida Dati aurait, et toujours selon les informations du Canard Enchaîné, fait prendre en charge le salaire de 7 000 euros par mois de l’une de ses collaboratrices au Parlement européen, ainsi que 9 000 euros de billets de train et 4 000 euros de billets d’avion rien que pour l’année 2013. De coquettes sommes qui n’auraient pas dû être réglées par l’UMP mais plutôt par le Parlement, lequel prévoit même une enveloppe pour ces dépenses.

Publicité
Rapidement après ces révélations, l’eurodéputée UMP s’est manifestée pour démentir. Sur Tweeter, elle a en effet posté une dizaine de messages coup sur coup pour assurer (cf. images ci-dessous), entre autres, que "jamais aucune frais personnel (la) concernant n’a été pris en charge par l’UMP. Jamais !". Et celle-ci de prévenir ceux à l'origine de ces "calomnies" : "Rien ne m’abattra !".

Vidéo sur le même thème - Rachida Dati ne supporte pas François Fillon, la preuve ! 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité