Second camouflet pour Rachida Dati et Alain Bauer. Après avoir été les cibles d'une enquête préliminaire pour avoir perçus des fonds suspects de la part de Renault-Nissan, une enquête a été ouverte par le parquet national financier pour faire la lumière à ce sujet.
AFP

Nouvel épisode dans la saga Carlos Ghosn. Deux semaines auparavant, Le Parisien annonçait que Rachida Dati et Alain Bauer étaient visés par une enquête préliminaire ouverte par le parquet national financier (PNF) sur un volet annexe à l’affaire Carlos Ghosn. Planet s'était également emparé du sujet à cette même période.

Mardi 04 juin, c’est au tour du journal Marianne de faire de nouvelles révélations. L'ancienne garde des Sceaux et le criminologue seraient accusés "d’avoir perçu des fonds potentiellement suspects via la structure néerlandaise de Renault-Bissan BV (RNBV), un établissement financier monté sous la présidence de Carlos Ghosn".

Rachida Dati mêlée à l'affaire Ghosn : une transparence financière qui laisse perplexe ?

Les deux anciens employés de l'alliance Renault-Nissan ont été embarqués dans la tourmente de cette sombre affaire le 17 avril dernier. Une actionnaire de l'entreprise a porté plainte auprès du PNF à l’encontre de Carlos Ghosn, sa femme, ainsi que Rachida Dati et Alain Bauer pour "corruption de membres de l’Union européenne", "abus de bien sociaux" et "corruption active et passive", avait indiqué Me Jean-Paul Baduel à Reuters.

Dans un communiqué, le conseil d’administration de Renault a annoncé mardi 04 juin, la mise en place d’une mission d’audit avec Nissan sur la société RNBV. Elle confirme "des déficiences" dans la structure "au plan de la transparence financière et des procédures de contrôle des dépenses", rapporte FranceInfo

Le conseil a également demandé "la mise en œuvre des actions judiciaires disponibles aux Pays-Bas", en ce qui concerne des surcoûts de déplacements et des dépenses engagées par Carlos Ghosn, ainsi qu’un dédommagement de dons effectués à des organismes à but non lucratif.  

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.