Emmanuel Macron aurait de plus en plus de mal avec son Premier ministre. Visiblement désireux de le remplacer, il a fait appel à Nicolas Sarkozy pour recueillir ses conseils.
Qui pour remplacer Édouard Philippe ?AFP

"Quand tu nommes ton Premier ministre, il te déteste au bout de six mois", aurait asséné un ancien président à Emmanuel Macron. Le chef de l'Etat, qui cherche apparemment à se défaire de l'ancien maire du Havre, serait allé demander quelques conseils à un ami et un prédécesseur. C'est que, entre le palais de l'Elysée et Matignon, les relations semblent de plus en plus tendues, ainsi que l'a déjà expliqué Planet. Depuis, en dépit du démenti exprimé par le couple exécutif, les choses ne semblent pas s'être arrangées, rapporte Midi Libre. "Le confinement a entraîné une cohabitation plus que complexe entre le président de la République et son Premier ministre", assurent nos confrères.

Emmanuel Macron a donc appelé Nicolas Sarkozy, afin de lui parler du remaniement déjà largement évoqué par plusieurs titres de presse. Avec dans l'idée de lui soumettre quelques unes des personnalités qu'il envisagerait en remplacement d’Édouard Philippe.

"Emmanuel Macron a testé des noms auprès de Nicolas. Celui de Bruno Le Maire, comme il l'avait pour Jean-Michel Blanquer il y a deux ans", affirme en effet un proche de l'ancien chef d'Etat. Lequel n'apprécierait ni Édouard Philippe, ni Bruno Le Maire...

Que pense Nicolas Sarkozy d'un potentiel changement de Premier ministre ?

Et Nicolas Sarkozy de poursuivre, sans ambages : "Si tu le vires, il te déteste encore plus. Et le nouveau te déteste au bout de six mois aussi". Puis, les deux hommes auraient évoqués d'autres noms, sans que la teneur exacte de leur entretien ne soit précisée. Ils auraient aussi promis de se retrouver pour un déjeuner parisien, note encore le quotidien régional, sur la base des informations dévoilées par Le Point.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.